Informatica racheté par des fonds pour 5,3 milliards de dollars

Big DataCloudData & Stockage

Le fonds d’investissement Permira et le fonds de pension CPPIB vont racheter Informatica 48,75 dollars par action. L’éditeur américain de solutions d’intégration ne sera plus coté en Bourse.

L’éditeur américain de solutions d’intégration de données Informatica a annoncé mardi 7 avril accepter d’être racheté par le fonds britannique Permira associé au fonds de pension canadien CPPIB (Canada Pension Plan Investment Board). Ce rachat par effet de levier (“leveraged buyout” ou LBO) d’un montant de 5,3 milliards de dollars est le plus élevé depuis le début d’année.

Les deux fonds proposent donc aux actionnaires d’Informatica 48,75 dollars par action en numéraire, et ce préalablement à un retrait de la cote. Dès lundi, après la publication d’une information de Reuters sur ce dossier, le titre a bondi de 4% et clôturé à 45,83 dollars au Nasdaq. Mardi soir, le titre a encore gagné 4,28% pour atteindre 47,79 dollars. La société ne sera plus cotée une fois l’opération finalisée. La même voie a été empruntée par d’autres dans la high-tech, comme Dell en 2013, après un LBO de 24,9 milliards dollars, ou Tibco, après son rachat par Vista Equity Partners l’an dernier.

Une transition vers le Cloud pour Informatica

La transaction a été approuvée à l’unanimité par le conseil d’administration d’Informatica. L’opération devrait être bouclée au deuxième ou troisième trimestre 2015, une fois obtenu le feu vert des actionnaires et des régulateurs. Le CEO d’Informatica, Sohaib Abbasi, a assuré que la vente était « dans le meilleur intérêt de tous les actionnaires ». Les acquéreurs, de leur côté, se sont déclarés « très enthousiastes concernant la transition engagée par l’entreprise vers le Cloud et les services par abonnement ». Pour la presse financière américaine, le fonds spéculatif américain Elliott Management, entré récemment au capital d’Informatica (il détient plus de 8%), a largement influencé le rachat.

En 2014, Informatica a vu son bénéfice net bondir de 32% à 114 millions de dollars pour un chiffre d’affaires de 1,05 milliard de dollars (+10,5% sur un an). La multinationale basée à Redwood City, en Californie, emploie plus de 3600 personnes et revendique plus de 5000 entreprises clientes.

Lire aussi :
Informatica se connecte au Cloud d’Amazon
Sohaib Abbasi, Informatica : « Une grande confusion règne sur le Big Data »

crédit photo © romrf- Shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur