Pour gérer vos consentements :

Informatica veut simplifier la mise en conformité au RGPD européen

Avec l’arrivée du RGPD ou Règlement général sur la protection des données (GDPR en anglais), les fournisseurs affutent leurs solutions pour aider les entreprises européennes à se mettre en conformité d’ici l’échéance fixée au 25 mai 2018.

Informatica a profité de sa Strata Data Conference 2017 à New York cette semaine pour présenter Informatica Compliance Data Lake.

Cette solution s’inscrit comme une nouvelle architecture pour gérer les montagnes (ou lac) de données de bout-en-bout afin de créer des rapports de conformité et permettre à l’entreprise de vérifier sa situation face à la réglementation en vigueur.

Rappelons que celle-ci vise, globalement, à assurer la protection des données personnelles des utilisateurs, que ces données soient gérées par l’organisation concernée ou ses partenaires et sous-traitants.

La suppression de données à la demande ou la déclaration en cas de pertes, fuite ou attaque, font également parti des règles à appliquer.

Les entreprises qui s’y soustrairont risquent une amende pouvant s’élever à 4% de leur chiffre d’affaires mondial.

Regrouper pour mieux contrôler

Construite à partir de diverses briques technologiques (Intelligent Data Lake, Big Data Management et Enterprise Information Catalog…), Compliance Data Lake « offre une vue d’ensemble des données de conformité précédemment inaccessibles provenant du courrier électronique, des médias sociaux, des messages instantanés, des transactions financières et d’autres sources non traditionnelles, assure l’expert en solutions d’intégration de données ».

Une approche qui « permet d’obtenir des analyses et des rapports de conformité plus précis pour garantir et prouver le respect des réglementations critiques, telles que le GDPR ».

Dans sa communication, Informatica considère qu’en « permettant d’ingérer et de traiter tous les types de données liées à la conformité en un seul endroit, un lac de données sur la conformité améliore considérablement les analyses nécessaires pour étayer les rapports de conformité ».

Autrement dit, regrouper les différentes sources de données dispersées (bases de données, informations non structurées…) pour mieux les contrôler.

l’intelligence artificielle en renfort

L’offre s’appuie notamment sur le moteur CLAIRE d’intelligence artificielle (IA) et de machine learning (ML) qui apporte automatisation et gouvernance pour extraire des données à la demande, y compris de manière croisée ou relationnelle.

Des connecteurs préconçus (plus de 150) et des analyseurs sont livrés pour collecter et traiter les différentes données d’applications et d’utilisateurs. La solution se déploie sur site (on-premise) ou dans le Cloud, au choix.

Compliance Data Lake sera ainsi en mesure de déterminer quelles données résident où et d’agir en fonction des politiques de l’entreprise pour, par exemple, limiter l’accès à certaines d’entre elles selon les profils d’utilisateurs.

La solution fournit aussi des guides pour savoir comment traiter la donnée concernant des utilisateurs européens mais hébergés en dehors des frontières du Vieux continent.

Informatica s’intègre à Atlas et Altus

A New york, Informatica a également annoncé que sa plate-forme Intelligent Data, passée en version 10.2, s’intègre désormais à Apache Atlas, le framework Open Source Hortonworks de gouvernance des métadonnées.

« L’intégration de Enterprise Information Catalog et d’Atlas permet aux professionnels de la gestion des données d’obtenir une visibilité et une lignée de bout en bout pour toutes les données d’entreprise en dehors et à l’intérieur des lacs de données Hadoop », explique Informatica.

Intelligent Data Platform s’intègre désormais également à Altus, le PaaS (Platform as a service) de Cloudera pour accélérer la création et l’exploitation de canaux d’informations pour les lacs de données dans le Cloud.


Lire également
Traçabilité et cartographie de la donnée au cœur de l’application du RGPD
Cap vers le RGPD : Symantec stimule la prévention des pertes de données
L’APEC simplifie et fluidifie son SI avec Informatica

crédit photo © everything possible – shutterstock

Recent Posts

Transition numérique : une solide croissance à deux chiffres

Les investissements mondiaux dans les technologies et services de transformation numérique progresseraient de plus de…

6 heures ago

Classement Forbes : 20 milliardaires de la Tech

De Jeff Bezos (Amazon) à David Duffield (Workday), voici la liste Forbes des 20 personnalités…

11 heures ago

Dix pistes d’action pour sécuriser l’open source

Comment améliorer la sécurité de l'open source ? Éléments de réponse avec le plan d'action…

13 heures ago

Twitter : Elon Musk joue les équilibristes

Après avoir annoncé la suspension de l'accord pour le rachat de Twitter, Elon Musk s'est…

3 jours ago

Cybersécurité : CyberArk crée un fonds doté de 30 millions $

Financer une nouvelle génération de start-up des technologies de cybersécurité, c'est l'objectif affiché par CyberArk…

3 jours ago

Silicon Day Workplace : quelle Digital Workplace à l’heure du travail hybride ?

Silicon.fr vous invite à Silicon Day Workplace, une journée dédiée aux enjeux de la Digital…

3 jours ago