Quand le cloud prend le pas sur le datacenter d’entreprise

CloudDatacentersIAASPAAS

L’investissement des entreprises dans les services cloud d’infrastructure a surpassé les dépenses orientées datacenters en 2020. Une tendance de fond ?

Les entreprises ont davantage investi dans les services cloud d’infrastructure que dans leurs propres datacenters l’an dernier, a relevé Synergy Research Group.

Selon la société d’études, les dépenses mondiales des entreprises dans les services infra cloud (IaaS et PaaS publics, plus le cloud privé hébergé) ont atteint 130 milliards de dollars en 2020 (+35% par rapport à 2019).

Dans le même temps, leurs dépenses de logiciels et de matériels (serveurs, systèmes de stockage et mise en réseau) pour datacenters ont reculé de 6% à 89 milliards de dollars.

La bascule des investissements, déjà constatée en 2019, s’est amplifiée avec la généralisation du travail et de l’enseignement à distance en 2020. Cependant, la progression du cloud a des origines plus lointaines.

Cloud : une décennie de croissance

La croissance des dépenses cloud des entreprises est constante depuis 2010.

Au cours de la décennie passée, « l’augmentation spectaculaire des fonctionnalités informatiques, de la sophistication des applications d’entreprise et du volume de données générées et traitées, ont impacté à la hausse la demande de capacités de centres de données », a déclaré John Dinsdale, analyste chez Synergy Research Group.

« Actuellement, toutefois, 60% des serveurs vendus sont destinés à équiper les datacenters des fournisseurs de services cloud [Ndlr : AWS, Microsoft Azure, Google Cloud, Alibaba Cloud et consorts] et non ceux des entreprises », a ajouté l’analyste.

Malgré tout, le cabinet d’études ne s’attend pas à une réduction drastique des dépenses consacrées aux centres de données d’entreprise dans les 5 ans. Il prévoit, en revanche, une croissance toujours élevée des dépenses cloud des organisations sur la période.

Selon d’autres prévisions (Gartner), le marché mondial du cloud public (SaaS, PaaS, IaaS et postes de travail virtuels inclus) progresserait de 18,4% à 305 milliards de dollars dès 2021.

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT