Infrastructure : Dell et Microsoft dominent dans le cloud

CloudDatacentersServeurs
Google Cloud VMware

Dell et Microsoft dominent un marché des logiciels et systèmes d’infrastructure pour datacenters impacté par le Covid-19, rapporte Synergy Research.

Les dépenses mondiales de logiciels et de matériels (serveurs, systèmes, mise en réseau) pour datacenters ont reculé de 2% à 35,8 milliards de dollars au premier trimestre 2020, par rapport à la même période l’an dernier, a relevé Synergy Research.

La tendance s’explique surtout par le recul des ventes d’infrastructures IT traditionnelles (63% du marché) à destination des entreprises (le segment est en repli de 4% en valeur). En revanche, le segment des solutions du cloud public d’infrastructure a progressé (+3%).

Dell et Microsoft, les deux premiers fournisseurs individuels du secteur, devancent Inspur et Cisco. Mais ce sont les ODM (Original Design Manufacturers) qui génèrent les revenus cumulés les plus élevés du marché des solutions d’infrastructure du cloud public.

Dell et Microsoft au top

« La plupart de services cloud sont peu impactés par le Covid-19 ou sont stimulés par un changement de comportement des entreprises [travail à distance] et le grand public [streaming, formation à distance…] », a déclaré John Dinsdale, analyste chez Synergy Research.

« Les revenus des services cloud continuent de croître de près de 40% par an, les revenus du SaaS d’entreprise augmentent de près de 25%, les revenus issus du commerce électronique bondissent de plus de 20% et ceux issus du search/des réseaux sociaux augmentent de plus de 15%. La dynamique contribue à stimuler la croissance des dépenses dans les infrastructures du cloud public », a-t-il ajouté.

Hors cloud, Microsoft devance Dell, HPE, Cisco et VMware.

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT