ING Direct tente à nouveau l’assurance en ligne

Cloud

Les Français sont-ils prêts à s’assurer sur Internet ? Le leader britannique des services financiers en ligne répond positivement. Trois ans après un échec, il se risque à nouveau sur ce créneau de marché

ING Direct, qui revendique les titres de numéro un de la banque directe, et numéro quatre du courtage en ligne en France, lance son produit d’assurance vie..

Pas de droits d’entrée, pas de frais sur les versements, ING Direct Vie compte s’imposer par des tarifs compétitifs. Déjà, en 2002, l’entreprise avait fait une tentative infructueuse sur ce marché. Puis, depuis le début de l’année, 5.000 clients de la banque en ligne ont souscrit à cette nouvelle proposition. Laquelle s’adresse à tous, depuis cet automne. Mono-canal Les 900 milliards d’euros que pèse le marché de l’assurance peuvent expliquer ce nouveau pari d’ING. Les Français, inquiets du financement des retraites, seraient mûrs pour ce type d’investissement. Reste à savoir s’ils sont prêts à les effectuer sur Internet. A l’heure où banquiers et assureurs mettent sur pied des stratégies ‘multicanal’ complexes, cette initiative d’ING Direct ressemble à un pavé dans la mare.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur