INNOVACT 2004: les nano et bio-technologies à la méthode champenoise

Cloud

La 9è édition, du 5 au 7 octobre au parc des expositions de Reims, vient de fermer ses portes: elle a récompensé de jeunes inventeurs, déjà experts

Que de chemin parcouru de Clovis à cet événement accélérateur d’initiatives innovantes. Organisé par la CCI de Reims et d’Epernay, l’événement a été placé sous les parrainages du Commissariat européen en charge de la Recherche, du ministère de la Recherche et de l’Office européen des brevets, représentés respectivement par Philippe Busquin, François d’Aubert et Alain Pompidou.

Ce forum d’échanges a été le point de rencontres pour 150 jeunes entreprises et projets innovants de toute la France et d’Europe, 200 exposants, 4.000 participants professionnels, plus de 30 événements et 1.800 rendez-vous d’affaires. En plus des conférences et des ateliers permanents en rapport avec la thématique de la jeune entreprise innovante, de nouveaux parcours ont été déployés autour des biotechnologies, des nanotechnologies et le droit appliqué à l’innovation. Des remises de prix, pour un total de 50.000 euros, récompensaient divers projets dont 3 issus des universités françaises et 3 autres des Pays-Bas, de Grande Bretagne et de Belgique. Le premier prix des Trophées de l’innovation “France” a été décerné à Rémi Noguéra, 26 ans, qui a mis au point des microcomposants multimatériaux par impression “jet d’encre”. Le premier prix “Europe” a été décerné à Tony Bosman, 33 ans, docteur en chimie, qui a travaillé sur les plastiques intelligents, liés au développement durable contenant du SupraB. Plus d’infos sur www.innovact.com Jean-François Loir, Khamphout Vignarath


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur