Innovation : IBM ou l’indétrônable champion des brevets

CloudLogicielsProjets

Intelligence artificielle, cloud, sécurité informatique… IBM se positionne pour la 28e année consécutive en tête des brevets délivrés aux États-Unis.

IBM maintient ses capacités d’innovation et de protection de sa propriété intellectuelle à l’heure des bouleversements, entre pandémie de Covid-19 et scission en cours de ses activités.

Selon les chiffres publiés le 12 janvier 2021 par l’organisation IFI CLAIMS Patent Services, le groupe informatique américain actuellement dirigé par Arvind Krishna se positionne pour la 28e année consécutive en tête des brevets délivrés aux États-Unis.

En 2020, IBM a ainsi obtenu 9130 brevets. Plus de 3000 d’entre eux concernent le cloud hybride et le calcul à la périphérie du réseau (edge computing), plus de 2 300 brevets intéressent l’intelligence artificielle (IA) et plus de 1400 couvrent la sécurité des données. Le groupe investit bien d’autres domaines d’avenir, dont l’informatique quantique.

Ce volume est conséquent, toutefois, le nombre de brevets obtenus par IBM l’an dernier a baissé sensiblement par rapport aux 9262 brevets décrochés en 2019. Mais il reste supérieur aux 9100 brevets obtenus en 2018 par la multinationale américaine. De surcroît, ce niveau est supérieur de plus de 40% au nombre de brevets décrochés par le numéro deux du classement, le sud-coréen Samsung Electronics (6415 brevets), et près de trois fois plus élevé que celui de l’industriel japonais Canon (3225 brevets), troisième au classement.

IBM, Samsung et Canon en tête

Le Top 10 2020 des entreprises ayant capté le plus de brevets est le suivant :

1. IBM (9130 brevets obtenus aux États-Unis)
2. Samsung Electronics (6415)
3. Canon (3225)
4. Microsoft (2905)
5. Intel (2867)
6. Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) (2833)
7. LG Electronics (2831)
8. Apple (2792)
9. Huawei Technologies (2761)
10. Qualcomm (2276 brevets)

Une obtention de brevets en baisse, des dépôts en hausse…

Globalement, le total des brevets octroyés outre-Atlantique est en repli de 1%, passant de 354 428 brevets délivrés en 2019 à 352 013 brevets obtenus l’an dernier. En revanche, les dépôts de brevets ont augmenté de 5% en 2020. Sous cet angle, l’IFI observe que « les systèmes informatiques basés sur des modèles biologiques » ont enregistré la croissance la plus rapide en ce qui concerne le nombre de dépôts de brevets. L’apprentissage automatique (machine learning), l’informatique quantique, le pilotage automatique de véhicules ou encore l’impression 3D sont d’autres domaines en croissance.

(crédit photo : IBM)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT