L’Institut européen d’innovation renouvelle son comité directeur

Régulations

Au sein du comité directeur de l’Institut européen d’innovation et de technologie (IET), douze nouveaux membres issus des mondes technologique et académique participeront à la stratégie et au pilotage des communautés de la connaissance (CCI).

Nommés lundi par la Commission européenne, douze nouveaux membres du comité directeur de l’Institut européen d’innovation et de technologie (IET), entité autonome de l’UE, prendront leurs fonctions le 31 juillet. Ces personnalités de la sphère technologique rejoignent six membres du comité initial, dont le mandat perdure, ainsi que quatre membres choisis parmi les personnels et les étudiants de l’IET.

Les douze nouveaux membres

Au sein du comité, les douze personnalités suivantes font leur entrée :

  • M. Gabor BOJAR, fondateur et président du conseil de Graphisoft et de l’Institut de technologie Aquincum (Hongrie) ;
  • Mme María GARAÑA, présidente de Microsoft Espagne ;
  • M. Ulf J. JOHANSSON, président du CA de Novo A/S et de la Novo Nordisk Foundation (Danemark) ;
  • Mme Elpida KERAVNOU-PAPAILIOU, rectrice de l’Université de technologie de Chypre ;
  • Mme Jana KOLAR, directrice de recherche, fondatrice et principale actionnaire de Morana RTD (Slovénie) ;
  • Mme Marja MAKAROW, vice-présidente de recherche au sein de l’Académie de Finlande ;
  • M. Peter OLESEN, président du conseil d’administration du Conseil de recherche stratégique (Danemark) ;
  • M. Patrick PRENDERGAST, président de l’établissement Trinity College Dublin (Irlande) ;
  • M. Bruno REVELLIN-FALCOZ, président de L’Académie des technologies (France) ;
  • M. Gianfelice ROCCA, président du conseil d’administration de Techint Group (Italie, Argentine) ;
  • M. Nigel THRIFT, vice-chancelier de l’Université Warwick (Angleterre) ;
  • M. Jeroen VAN DER VEER, directeur non-exécutif de Shell Company (Pays-Bas).

Les communautés de la connaissance et de l’innovation (CCI)

Les membres du comité directeur de l’IET sont appelés à superviser l’application du programme stratégique d’innovation proposé par Bruxelles. Ce programme est destiné à favoriser la création de jeunes pousses ainsi que la formation de 10.000 étudiants en Master et de 10.000 doctorants dans des cursus scientifiques à forte dimension entrepreneuriale.

Parallèlement, le comité directeur de l’Institut va sélectionner, évaluer et piloter six nouvelles communautés de la connaissance et de l’innovation (CCI). Pour ce faire, la Commission européenne propose d’allouer à l’EIT un budget d’environ 3 milliards d’euros lors du prochain cadre financier. Les CCI ainsi créées viendront compléter les trois pôles d’ores et déjà constitués par l’IET dans les technologies de l’information, l’énergie durable et le changement climatique. Ces pôles « d’excellence » européens regroupent sur un même territoire des établissements d’enseignement supérieur, des centres de recherche et des entreprises, et reposent sur de solides partenariats public-privé.

Crédit photo © HP_Photo – Fotolia.com


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur