Intel livre ses processeurs bicœurs Atom S1200 pour serveurs

ComposantsServeurs

Les S1200 sont les premières puces Atom d’Intel spécifiquement conçues pour le marché des serveurs, en particulier les microserveurs et les serveurs de haute densité. Ces processeurs sont abordables et économes en ressources.

Le géant américain Intel vient d’officialiser sa nouvelle famille de processeurs Atom « Centerton » dédiée aux serveurs, les Atom S1200.

Tous sont gravés en 32 nm, disposent de deux cœurs physiques (quatre logiques avec l’Hyperthreading) et peuvent accepter 8 Go de RAM DDR3 ECC. L’ensemble avec un bus d’entrées/sorties optimisé par rapport aux Atom classiques.

Bon point, le support matériel de la virtualisation et des instructions 64 bits est de la partie, donnant ainsi à ces puces un avantage temporaire sur les SoC ARM. Avantage qui ne se retrouvera toutefois pas en matière de performances, les Cortex-A15 semblant devoir afficher un net avantage sur les Atom dans ce secteur.

De 6,1 W à 8,5 W

Trois produits sont annoncés aujourd’hui par Intel :

  • Atom S1260 : 2 GHz, TDP de 8,5 W, 64 dollars ;
  • Atom S1240 : 1,6 GHz, TDP de 6,1 W, 64 dollars ;
  • Atom S1220 : 1,6 GHz, TDP de 8,1 W, 54 dollars.

Le haut de gamme S1260 est livré au prix de 64 dollars (par 1000 unités). Le S1220 se montre plus abordable, le S1240 étant – avec son TDP contenu – dédié tout spécialement aux serveurs ultra-denses.

Une vingtaine de constructeurs travailleraient d’ores et déjà sur des microserveurs et serveurs de haute densité. Des NAS pourraient également être proposés, les Intel Atom étant très populaires dans ce secteur.

Les Atom « Avoton » succéderont aux « Centerton » actuels au cours de l’année prochaine. Les détails concernant les spécificités de ces puces ne sont pas encore connus, si ce n’est leur finesse de gravure, qui passera à 22 nm. L’occasion peut-être pour Intel de livrer des processeurs quadricœurs… et de s’affirmer face à ARM.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Aux ARM, etc.

Le supercalculateur américain Titan

Le supercalculateur américain Titan

Image 1 of 15

Le supercalculateur américain Titan
L’installation de la machine a été complexe, car il s’agit en fait d’une mise à jour du Jaguar, le précédent supercalculateur de laboratoire national américain d’Oak Ridge.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur