Intégration de données: Information Builders se rapproche de la… BI

Logiciels

En ajoutant la gestion de la qualité des data et celle des référentiels de données, l’offre iWay de I.B. propose des briques de ‘business intelligence’ en temps réel

Sans coup férir, aussi discrétement que ses innovations sont rélayées par les équipes d’intégration internes de ses clients, Information Builders commence à empiéter sur le territoire de la BI et de la gestion des performances. C’est pourtant la chasse gardée de ses partenaires de toujours: SAP (avec BO), Microsoft ou encore BEA… lesquels deviennent donc, selon l’expression usuelle, des “coopétiteurs” .

Le spécialiste de l’intégration de données, concurrencé notamment par Tibco, est, selon ses dirigeants, “monté d’un cran“: son offre de traitement et d’intégration des données auprès des grandes entreprises peut désormais prendre en compte des événements en temps réel aussi bien que des transactions en mode batch (traitement par lot, en différé).

Sa nouvelle offre, baptisée iWay Enterprise Information Management (EIM) repose sur le “socle” iWay Service Manager, introduit depuis quelques années déjà. Une série de “connecteurs” logiciels (Universal Data Adapter) permet de fédérer tous types de contenus et formats: entrepôts de données (dataware house), files d’attente, e-mails et, bien sûr, des fichiers ERP ou CRM.

Cette offre s’enrichit de deux nouveaux modules:

iWay Data Quality Center (DQC), solution de gestion de la qualité des données: il devient possible d’évaluer et de contrôler la qualité des data parmi plusieurs systèmes d’information hétérogènes, tout en empêchant l’intrusion de données erronées;

iWay Master Data Center (MDC), ou gestion des référentiels de données ou des méta-données. On peut ainsi consolider des millions d’enregistrements à partir de règles “métier” et produire, quasiment en temps réel, des données “permanentes”, unifiées, validées à partir d’applications aussi diverses que des ERP, CRM, des portails, des outils d’analyse, etc.

Parmi les nouvelles fonctionnalités, on retiendra, par exemple, des fonctions ETL (extraction, transformation, chargement) ou la détection d’événements et la gestion d’alertes en cas de modification des data.

L’ajout d’un pare-feu spécifique permet de garantir la qualité ou l’intégrité des données et des référentiels communs.

De même, il devient possible d’enrichir les événements “métier” ou d’extraire des données pertinentes pour alimenter les moteurs de recherche internes. Mais les nouveaux outils vont plus loin encore: il permettent de recourir à des tableaux de bord en temps réel, à des outils d’analyse et de ‘scoring‘.

L’investissement pour cette suite de solutions orientées performances et BI est, pour une structure moyenne, d’environ 400 K Euros.

( A suivre: cas clients)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur