Intel à nouveau tout près des 80% de parts de marché

Cloud

AMD a un peu redressé la barre au quatrième trimestre selon iSuppli

AMD, toujours groggy face aux assauts répétés d’Intel, a légèrement redressé la barre au quatrième trimestre de l’année 2007. Selon une étude d’iSuppli, le challenger d’Intel a réussi à faire progresser ses revenus sur un trimestre de 0,3% contre 0,2% pour son rival.

Sur les trois derniers mois de l’année, la part d’Intel s’établit à 78,9% (+0,1 point sur un trimestre) contre 14,2% pour AMD (+0,3 point sur un trimestre).

Pour autant, comparé au quatrième trimestre de l’année 2006, AMD n’enregistre pas de résultats positifs. En effet, pour cette période Intel affiche un gain de 3,1% de ses ventes alors qu’AMD voit les siennes reculer de 1,5%.

Sur l’ensemble de l’année 2007, le fondeur accuse un recul de 2,9% de ses ventes contre +4,3% pour Intel. Globalement, en 2007, Intel renforce sa part de marché, elle passe de 74,8% à 79,2% tandis que celle d’AMD a été de 13,2% contre 16,1% en 2006.

Pour l’année 2007, les deux fondeurs ont toutefois été soutenus par une demande continue de PC. “Particulièrement dans le domaine des portables“, explique Matthew Wilkins, analyste principal chez iSuppli. “Les prix de vente moyens des microprocesseurs se sont maintenus aussi bien pour Intel que pour AMD“. Mais ça n’a pas suffit.

Alors qu’Intel inondait le marché de ses nouveaux processeurs et faisait preuve d’optimisme pour l’année 2008, AMD a accumulé les revers. En témoigne la sortie toute récente –et de nombreuses fois repoussée- de son quadri-cœur, le Barcelona alors qu’Intel s’apprête à sortir son six-cœurs pour la fin de l’année 2008.

L’année en cours n’a pas démarré sous les meilleurs auspices pour le concurrent d’Intel. En effet AMD, a affiché une nouvelle perte de 358 millions de dollars pour le premier trimestre 2008 et annoncé un plan social. Intel a de son côté renforcé sa domination et affiche des résultats financiers record.

Concernant AMD, ISuppli reste cependant optimiste. Le ralentissement de la guerre des prix que se livrent les deux titans du secteur, les ventes de PC et le positionnement des quad-core et des modèles inédits 3 cœurs devraient permette à AMD de lutter plus efficacement. A condition toutefois que le marché des PC ne soit pas trop touché par le ralentissement économique…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur