Intel abandonnerait l’HyperThreading

Régulations

Le concept était pourtant porteur d’avancées technologiques, mais mal géré par les éditeurs et rendu presque inutile avec le multi core, la technologie HyperThreading disparaît des dernières annonces d’Intel

Le concept d’HyperThreading, introduit avec le Pentium 4 à 3,06Ghz, a longtemps permis à Intel de tenir la dragée haute face à son concurrent AMD, qui ne possédait pas la technologie.

L’HyperThreading consiste à créer des ‘thread‘, des canaux indépendants (pipelines) où circule l’information. Une technologie intéressante pour dépasser les limites du mono tache des processeurs. Mais cette technologie a aussi rencontré de nombreuses difficultés à être maîtrisée par les développeurs. On se souviendra par exemple de la dégradation de certaines fonctions de Windows XP Service Pack 1 sur le Pentium 4. L’arrivée des processeurs multi core (plusieurs c?urs) rend bien évidemment cette technologie beaucoup moins attractive. Un phénomène qui pourrait s’accentuer avec le soulagement des développeurs qui n’auront plus à gérer ces fonctionnalités. Intel a-t-il pris la mesure de ce désintérêt ? Déjà absent du Pentium M, l’HyperThreading ne figure plus au programme des dernières annonces du fondeur, Merom et Conroe. A moins que le pipeline à rallonge du Pentium 4 n’ait fini par lasser. L’abandon pas Intel de l’HyperThreading ne signifie pas pour autant que les difficultés des développeurs sont aplanies. Bien au contraire, il semblerait que la programmation d’applications capables de gérer plusieurs c?urs présente une nouvelle épreuve délicate à franchir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur