Intel absent des prochains Mac ?

Cloud

Le contrat entre le fondeur et la pomme n’a en effet rien d’exclusif…

Apple pourrait faire des infidélités à Intel. Selon le toujours bien renseigné AppleInsider, la pomme pourrait se fournir chez un autre fondeur, voire développer un chipset en interne, pour équiper la prochaine génération de ses MacBook qui devraient être dévoilés d’ici quelques mois.

Le fabricant abandonnerait ainsi les chipsets Montevina et pourrait faire appel à AMD (plate-forme Puma) ou VIA. Pour autant, Apple continuera à utiliser les produits Intel mais le groupe cherche des alternatives en termes de consommation électrique et on sait que Montevina n’est pas le plus sobre de la gamme d’Intel.

Autre scénario possible : faire cohabiter des processeurs non Intel sur la plate-forme Montevina du premier fondeur de la planète. Mais dans ce cas, Intel exigerait un accord spécifique.

Rappelons également qu’Apple s’est offert en avril dernier un fabricant de puces : PA semi. Ces dernières sont reconnues pour leur rapport prix-performance-consommation, un positionnement clairement destiné aux équipements nomades. Le processeur ‘PWRficient’ est un double-coeurs cadencé à 2Ghz 64 bits, présenté comme étant 300% plus efficace que ceux de la concurrence.

Les puces PA pourraient-elles se retrouver dans les MacBook ? Selon les observateurs, ces composants auraient plus leur place dans les iPhones du fabricant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur