Intel s’offre le Perceptual Computing d’Omek

Poste de travail

Le ‘touch-free computing’ passe par l’intégration de la reconnaissance de la gestuelle dans les applications. Après l’acquisition de PrimeSens par Apple, Intel s’offre Omek !

Commander un ordinateur ou un appareil par la voix, le visage ou le geste est certainement l’avenir de la relation entre l’homme et la machine, et plus largement de la communication. Les géants Apple et Microsoft l’ont bien compris. Intel aussi…

Le géant numéro un mondial des processeurs vient de faire l’acquisition d’Omek Interactive. Cette start-up israélienne, créée en 2006, développe un middleware qui permet aux développeurs d’intégrer dans leurs applications une interface de reconnaissance et de tracking de la gestuelle.

L’objectif de cette technologie est le ‘touch-free computing‘, c’est à dire le pilotage d’un ordinateur, et plus largement d’un ‘device‘, par le seul comportement, la gestuelle, de l’utilisateur. Donc par le geste ou la voix, sans toucher l’appareil.

Dans le sillage d’Apple… et au détour de Microsoft

Hasard du calendrier ou stratégie concertée ? L’acquisition d’Omek par Intel intervient quelques jours après celle de PrimeSens par Apple… au nez et à la barbe de Microsoft !

Spécialiste de l’analyse du geste en environnement 3D, cette start-up a en effet été retenue par Microsoft, qui dispose d’une licence, pour le développement de Kinect et de la console de jeu Xbox. On se doute que le rachat d’Apple n’a pas dû satisfaire le géant de Redmond, et que le rachat d’Intel a pu lui laisser un goût amer.

Intel et le Perceptual Computing

Intel n’avance pas en terrain inconnu. Tout d’abord le fondeur a depuis longtemps intégré les environnements sociologiques et culturels dans sa R&D, pour par exemple intégrer dans ses produits des designs ou des fonctionnalités qui prennent en compte des usages différents entre régions et cultures.

Intel s’intéresse également depuis de nombreuses années au ‘perceptual computing‘. Peut-être pas directement jusqu’à présent, mais en support de ces nouveaux usages via ses technologies. Les performances, dans le compute (calcul et traitement) comme dans le graphisme, des dernières générations de processeurs ouvrent les portes du traitement de la reconnaissance de la voix ou du geste aux nouveaux ordinateurs. Ce qui n’aurait pu être envisagé pour un Windows 8, par exemple, si le matériel ne secondait le logiciel.

Intel a même créé un SDK (kit de développement) Perceptual Computing Software Development Kit destiné aux développeurs qui souhaitent intégrer la reconnaissance vocale, faciale ou gestuelle dans leurs applications destinées aux PC et portables sous architecture Core.

Dans le collimateur d’Intel Capital

Omek

Omek Interactive est également loin d’être un inconnu pour Intel. La start-up est probablement l’investissement le plus important réalisé par Intel Capital, la société de capital-risque du fondeur dont un fonds d’investissement de 100 millions de dollars est réservé au développement de logiciels de Perceptual Computing, dans ce domaine. Omek aurait reçu entre 40 et 50 millions de dollars d’investissements d’Intel Capital.

Ces investissements ont permis à Omek de développer deux lignes de produits : Omek Grasp pour piloter par le geste les devices de type PC ou smartphone dans un véhicule ; et Omek Beckon pour piloter sans contact un téléviseur, une console de jeu ou un appareil multimédia.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur