Résultats : Intel reste solide en 2014, mais peine sur la mobilité

ComposantsMobilitéPCPoste de travailSmartphonesTablettes

Le géant des semi-conducteurs Intel cartonne en 2014. Malgré de bonnes ventes, il peine toutefois à générer des bénéfices sur les smartphones et tablettes.

Intel vient de présenter les résultats de son quatrième trimestre 2014, lequel boucle l’exercice du fondeur américain.

Sur Q4 2014, la firme présente un chiffre d’affaires de 14,7 milliards de dollars, en croissance de 6 % par rapport à Q4 2013. Le bénéfice net bondit pour sa part de 39 % sur un an, à 3,7 milliards de dollars. Le gain par action de 74 cents affiche une hausse de 45 %. Des résultats au-dessus des attentes des analystes, qui tablaient sur un gain par action de 66 cents.

Sur l’année, Intel établit un nouveau record, avec un chiffre d’affaires de 55,9 milliards de dollars, en hausse de 6 %. La marge brute gagne 3,9 points, à 63,7 %. Ceci a pour conséquence un bond important des bénéfices : 11,7 milliards de dollars, 2,31 dollars par action, +22 %.

La mobilité en grande difficulté

Toutes les branches de la firme ne profitent toutefois pas de cette dynamique. Ainsi, le Mobile and Communications Group voit ses revenus baisser de 85 % pour atteindre un petit 202 millions de dollars. Les volumes de ventes sont bons : 46 millions de puces pour tablettes ont été écoulées, sur un objectif de 40 millions. Mais Intel a dû tirer sur les prix pour les imposer dans les terminaux mobiles.

La firme se rattrape toutefois sur le PC Client Group, qui gagne 4 %, à 34,7 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Un secteur qui profite du rebond du marché des PC personnels, favorisé par la popularité des portables et ultraportables, et la montée en puissance de nouveaux formats, comme les PC convertibles en tablettes.

Les deux grandes stars restent toutefois le Data Center Group, dont les revenus sur 2014 bondissent de 18 %, pour atteindre les 14,4 milliards de dollars. Même succès pour l’Internet of Things Group, dont le CA prend 19 %, à 2,1 milliards de dollars.

À lire aussi :
CES 2015 : Intel lance ses puces Broadwell à l’assaut de la mobilité
CES 2015 : Avec Curie, Intel pare les vêtements de puces x86
CES 2015 : le Compute Stick d’Intel attendu pour mars


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur