Intel affine ses prévisions trimestrielles

Cloud

Le géant des semiconducteurs fait le point à mis parcours. Il resserre sa fourchette de chiffre d’affaires à 9,8 – 10 milliards de dollars, tout en conservant son point médian

“Le groupe continue d’observer une croissance à deux chiffres d’une année sur l’autre, tirée essentiellement par la forte demande pour les plateformes de PC portables“, a indiqué Intel dans un communiqué. Pour son habituel point à mi-trimestre, le premier fondeur mondial tient à rassurer les marchés, mais ne fait pas spécifiquement preuve d’optimisme aux yeux des investisseurs. En effet, lorsqu’une société fixe une fourchette à ses prévisions, les opérateurs ne retiennent généralement en objectif que la partie haute de cette fourchette. On comprend alors pourquoi le marché électronique a réservé un accueil plutôt froid à l’annonce d’Intel, qui resserre sa prévision de chiffre d’affaires trimestriel, dont la fourchette passe de 9,6 à 10,2 milliards de dollars, à 9,8 à 10 milliards. Idem pour la prévision de marge brute, qui se resserre de 60% plus ou moins 2 points, à 59% à 61%. Dans les deux cas, Intel maintient son objectif médian, ce qui ne satisfait pas les investisseurs, même si pour le chiffre d’affaires il représente une progression de 16% d’une année sur l’autre. Enfin, avec le rapatriement potentiel de 6,3 milliards de dollars des bénéfices accumulés à l’étranger ? une mesure fiscale très favorable aux multinationales américaines adoptée par George Bush au cours de la dernière ligne droite des précédentes élections ? Intel anticipe le versement de 225 à 275 millions de dollars d’impôts. Encore une fourchette pour déplaire aux investisseurs !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur