Intel Broadwell : leur possible retard pourrait affecter les ventes de PC

ComposantsPC

Intel pourrait retarder la sortie de sa microarchitecture Broadwell au dernier trimestre 2014. La rumeur, issue d’un article publié par Digitimes, jette le trouble sur la feuille de route d’Intel.

Si l’on en croit le site Digitimes, Intel pourrait retarder la sortie de sa future microarchitecture de processeur au dernier trimestre 2014. Leur livraison en volume n’aurait lieu qu’au premier trimestre 2015. Initialement, la production de masse devait commencer à la fin du premier trimestre 2014, pour une disponibilité au troisième trimestre de l’année.

Broadwell : fin 2014 au mieux

Fin 2014, seules de faibles quantités de processeurs pour portables (Broadwell-U avec TDP de 15 W et 28 W) et tablettes (Broadwell-Y avec TDP de 3,5 W et 4,5 W) seraient disponibles, les Pentium, Celeron et Broadwell-D (“D”pour Desktop) ne devant, eux, être disponibles qu’au premier trimestre 2015.

Broadwell consiste en un die shrink (portage à une technologie plus fine) de la microarchitecture Haswell en 14 nm.

Elle s’inscrit logiquement dans la stratégie de tic-tac du fondeur américain qui fait alterner changement d’architecture et adoption d’un nouveau process CMOS plus avancé. Ici, il s’agit d’un tic avec passage au 14 nm alors que les Haswell (tac) sont, eux, gravés en 22 nm. Outre le passage à une longueur de grille de transistor de 14 nm, Intel doit introduire sa seconde génération de transistors 3D FinFET.

On prendra toutefois l’annonce de ce report avec des réserves puisque Digitimes s’est déjà trompé par le passé.

Coup dur pour le secteur des PC

Il n’en reste pas moins que si l’information se confirme, un retard des livraisons de processeurs Broadwell pourrait affecter durement le marché des PC. Celui-ci est déjà touché par une baisse substantielle des ventes à l’échelle mondiale. Plus que jamais, les technologies avancées synonymes de performances et de moindre consommation électrique sont essentielles pour ce secteur.

Dans un contexte où le cycle de renouvellement des PC s’allonge, les performances promises par Broadwell sont attendues par les OEM. Apporter la frugalité énergétique aux PC portables est crucial pour lutter contre les tablettes qui disposent d’une autonomie élevée.

De surcroît, la technologie 14 nm peut être salvatrice pour les ventes de PC alors que des SoC 20 nm pour terminaux mobiles ne sont pas attendus avant la fin de l’année. Faute de Broadwell, Intel pourrait lancer les puces Haswell Refresh, une mise à jour de l’architecture actuelle, dès le second trimestre 2014.

Plus que jamais, un certain flou entoure donc la feuille de route d’Intel.

crédit photo © Ekaterina Pokrovsky – shutterstock


Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur