Intel Centrino est-il toujours en retard sur le Wi-Fi?

Régulations

Intel annonce la troisième version de son ‘chipset’ Wi-Fi Centrino. Un modèle bi-bande qui continue de dénoter; car la concurrence, qui a adopté depuis deux ans ce modèle, est passée au tri-bande !

Introduite en mars 2003, la technologie Centrino accompagnait le Pentium M en version économie d’énergie de la connexion sans fil Wi-Fi au standard 802.11b à 11 Mbits/seconde. En octobre 2003, Intel a introduit la seconde version de Centrino, qui complète la précédente avec le standard Wi-Fi 802.11a à 54 Mbit/seconde, toutes deux dans la bande des 5 Ghz .

De son côté, la concurrence, entraînée par les californiens Atheros Communications Inc. et Broadband Corp., propose depuis deux ans une option en bi-bande, 802.11b, 802.11a, complétée depuis quelques mois d’une offre tri-bande avec le standard 802.11g. IBM, HP, Dell ou Gateway ne s’y sont pas trompés: ils proposent à leur client le choix soit du ‘chip set’ Centrino intégré, soit d’une carte mini-PCI aux standards tri-bande. Tandis qu’Apple ou le Linksys Group (Cisco, Motorola et Microsoft) ont adopté la technologie de Broadband. Dans cette perspective, l’annonce par Intel du chip PRO/Wireless 2200BG Wi-Fi carrossé en adaptateur mini-PCI, disposant des standards 802.11b à 11 Mbits/seconde et 802.11g à 54 Mbits/s, sur la bande 2,4 Ghz, ressemble fort à du rattrapage! Car la concurrence n’est pas en reste: Atheros a présenté avant l’annonce du tri-bande sa technologie Extended Range, qui double les performances de 54 à 108 Mbits/s, pour une vitesse de transfert efficace de 90 Mbits/s au profit de l’utilisateur final.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur