Intel croit à la reprise. Trop optimiste?

Régulations

Le fondeur estime que le marché des semi-conducteurs devrait repartir. Grâce aux gadgets?

Intel ne veut pas céder à la panique. Malgré des ventes mondiales en ce début d’année atones, l’Américain reste persuadé que les ventes vont redécoller.

“L’année passée a été si mauvaise, que le secteur des semi-conducteurs ne peut que s’améliorer cette année”, estime Paul Otellini, directeur général-adjoint d’Intel. Le numéro un mondial des microprocesseurs table sur une reprise du marché, grâce notamment à une forte demande en provenance de Chine. Le salut viendra-t-il de Chine?” Les Chinois n’achètent que la dernière technologie. C’est spectaculaire. Pour nous, la Chine est le plus important marché d’Asie et le restera”, ajoute Otellini. Intel a ainsi réaffirmé mercredi ses prévisions d’un chiffre d’affaires compris entre 6,4 et 7 milliards de dollars au deuxième trimestre. Les mobiles au secours du marché L’optimisme d’Intel est partagé par la concurrence. Les fondeurs taiwanais prévoient aussi sur une reprise. Mais ces entreprises tablent sur le lancement de nouveaux gadgets technologiques pour confirmer leurs prévisions de ventes. Les spécialistes de la téléphonie mobile ont, par exemple, dans leurs cartons une nouvelle génération de services sans fil à haut débit: ils espèrent que ceux-ci pousseront à l’achat de nouveaux combinés. Si ces nouveaux produits paraissent alléchants, les analystes expliquent néanmoins qu’il leur faudra un mois ou deux pour s’assurer que cette reprise durera au-delà du deuxième trimestre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur