Intel doit gagner, sinon faudra-t-il redessiner l’Itanium?

Régulations

Intergraph a décidé d’attaquer. Sa technologie est-elle présente dans l’Itanium d’Intel? Si oui, le géant du silicium sera-t-il contraint de revoir son processeur ?

Condamné en octobre 2002 à verser 150 millions de dollars à Intergraph pour avoir exploité la technologie de ce dernier dans son processeur Itanium, Intel avait fait appel. Mais il va de nouveau affronter son opposant la semaine prochaine.

Intergraph possède en effet deux brevets qui portent sur le traitement parallèle des instructions. Une technologie que la firme a licenciée auprès de groupes industriels, comme Fujitsu et Texas Instruments. Intel a trois solutions Il semblerait qu’Intel ne dispose que de trois options possibles: -soit il gagne le procès en appel et il peut alors continuer d’exploiter la technologie en cause sur le microprocesseur Itanium. -soit il perd, et alors le fondeur se verra contraint de verser 100 millions de dollars en plus des 150 millions déjà évoqués. -Dernière alternative, extrême sans doute, renoncer à plusieurs années de développement et redessiner l’architecture de l’Itanium afin de contourner les brevets d’Intergraph.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur