Intel Dunnington: le Xeon 7400 à 6 coeurs, en 7 versions…

Réseaux

L’avenir des serveurs X86 n’a jamais été aussi prometteur. Intel met le paquet, il est vrai

Avec pas moins de 7 processeurs Xeon série 7400, Intel remet la barre très haut, s’agissant des serveurs haut de gamme à architecture X86.

Pour le fondeur, il s’agit ni plus ni moins que d’ “établir une nouvelle référence en matière de performances pour la virtualisation“.

Avec jusqu’à six cœurs de traitement par puce et 16 Mo de mémoire cache partagée, ces processeurs promettent d’assurer des gains de performances très importants – “de près de 50 % dans certains cas” – notamment au regard des “applications prévues pour les serveurs virtualisés ou axées sur les données (sgbd, informatique décisionnelle, ERP, consolidation de serveurs…, etc.)” ,affirme Intel.

Jusqu’à 16 processeurs peuvent cohabités sur une même plate-forme, ce qui signifie donc la conjonction possible de 96 cœurs au total…

Pour Tom Kilroy, vice-président d’Intel, dg du ‘Digital Enterprise Group’, «la sortie de ces processeurs conforte l’avance d’Intel sur le segment des serveurs haut de gamme. Cette nouvelle série (…) permettra de doper les performances de leurs applications parallélisées dimensionnables, tout en bénéficiant d’une infrastructure de plates-formes stable.

Nouveaux records…

Intel soutient que ces processeurs Xeon série 7400 ont déjà établi de nouveaux records sur plates-formes à quatre et huit ‘sockets‘ dans des bancs d’essai de virtualisation, de gestion de bases de données:

– outre le résultat record de 1,2 million de ‘tpmC’ au banc d’essai TPC-C (performances SGBD en environnement OLTP) sur la plate-forme System x 3950 M2, IBM décrocherait le record absolu de 684 508 ‘tpmC’ sur serveur à quatre sockets, avec une plate-forme System x 3850 M2;

– un serveur HP ProLiant DL580 G5 établirait le nouveau record de 5.155 utilisateurs au banc d’essai SAP-SD (performances d’un ERP axé ventes et distribution);

– un serveur Fujitsu-Siemens PRIMERGY RX600 S4 obtiendrait le score de 291 au banc d’essai SPECint_rate2006 (rendement de calcul en nombres entiers).

Pour rappel, les Xeon 7400 sont gravés en 45 nm. Intel soutient qu’avec des gains de performances de 50 % (“dans certains cas”), on obtiendrait néanmoins une réduction de consommation électrique de 10 %.

Le constructeur souligne également que sa technologie VT FlexMigration permet la migration de machines virtuelles entre toutes les générations successives de plates-formes d’architecture Intel Core, “y compris les générations à venir“.

Ces processeurs sont dotés d’une capacité mémoire allant jusquà’ 256 Go (cf. la compatibilité avec les 7300). Ils sont cadencés jusqu’à 2,66 GHz, avec une puissance ramenée à 50 W (pour certains d’entre eux).

Ils intègrent donc la première puce d’architecture x86 dotée de six cœurs – “d’une puissance de 65 W, soit un peu moins de 11 W par cœur“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur