Intel en Chine, AMD en berne

Cloud

Le premier investirait massivement dans l’Empire du Milieu tandis que le
second prévient que ses résultats trimestriels seront inférieurs aux attentes

Les deux géants des microprocesseurs font la ‘une’ de l’actualité ce vendredi. Intel, numéro un mondial, pourrait annoncer l’ouverture d’une nouvelle usine géante en Chine. Il s’agirait du plus important investissement du fondeur dans le pays, révèlent des sources proches du dossier.

Le site produirait des processeurs multicoeurs haut de gamme gravés en 65 nanomètres, précise Reuters. Ce serait le premier du genre en activité en Asie pour Intel.

Intel a déjà investi autour d’un milliard de dollars en Chine où il dispose déjà de sites de test et d’assemblage à Shanghai et à Chengdu.

Du côté d’AMD, c’est au contraire une mauvaise nouvelle qui inquiète les investisseurs. Le challenger d’Intel, soumis à une guerre des prix intense, annonce qu’il ne tiendra pas ses objectifs trimestriels.

Le groupe explique que son chiffre d’affaires, hors ATI acheté en octobre, ne progressera que d’environ 3% au quatrième trimestre, par rapport au trimestre précédent.

Par ailleurs, son résultat opérationnel sera largement inférieur à celui du troisième trimestre. AMD a expliqué que sa marge brute et son résultat opérationnel ont été impactés par une baisse significative du prix de vente moyen des microprocesseurs, qui a compensé en grande partie la progression des volumes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur