Intel en retard sur les Ivy Bridge ?

Cloud

Intel accuserait du retard sur la sortie des Ivy Bridge « 3D ». Lesquels adresseront les processeurs x86 haut et milieu de gamme dans un premier temps.

« Tick » de la stratégie de développement « Tick-Tock » d’Intel (qui alterne nouvelle technologie de gravure -Tick- et nouvelle architecture -tock), les microprocesseurs Ivy Bridge à destination des ordinateurs de bureau se dévoilent un peu plus, notamment à travers les documents publiés par notre confrère allemand Computer Base et repris, en anglais, par site X-Bit Labs.

En premier lieu, une feuille de route précise que les premiers Ivy Bridge destinés aux ordinateurs de bureau arriveraient au deuxième trimestre 2012 et non pas en mars 2012, comme l’avait notamment souligné notre confrère ITespresso.fr. Il faudrait donc compter avec un mois de décalage minimum pour voir les premiers modèles des Sandy Bridge gravés en 22 nanomètres (nm) arriver sur le marché.

Difficultés sur la gravure 22 nm ?

Il reste difficile de savoir exactement quelles peuvent être les raisons précises de ce retard. On pense bien entendu à la mise au point en fab d’une technologie aussi avancée que la 22 nm mais aussi et surtout au nouveau type de transistors MOS à grille « 3D » (Tri-Gate MOS) utilisés dans ces puces.

Il s’agira des Core i7-37xx et des Core i5-35xx/34xx; exit donc les modèles d’entrée de gamme Core i3-3200. Ces derniers arriveront plus tard. Quatre cœurs physiques maximum pour ces microprocesseurs dont la fréquence s’échelonne de 2,7 GHz pour le Core i5-3330S (3,2 GHz en mode Turbo Boost) à un maximum de 3,5 GHz pour le Core i7-3770K (3,9 GHz avec Turbo Boost).

Des benchmarks comparent les performances d’un Core i7-3770 à celles d’un Sandy Bridge Core i7-2600. Avant toute chose, il convient d’avoir à l’esprit que la fréquence de la RAM DDR3 passe de 1333 MHz à 1600 MHz. Ceci étant dit, on constate que le changement de technologie se traduit par une augmentation des performances CPU de 17%.

Amélioration des performances graphiques

C’est au niveau des performances graphiques qu’il existe une amélioration substantielle. Les Ivy Bridge bénéficieront du microprocesseur graphique Graphics HD 4000 comparé ici au Graphics HD 2000. A noter tout de même que le GPU Graphics HD 3000 était déjà notablement plus performant que le 2000. Le Graphics HD 4000 pourra s’appuyer sur 16 cœurs contre 12 pour le 3000. Il y aura également un GPU Graphics HD 2500 moins performant dans certains SoC (system on chip) Ivy Bridge.

Intel n’a fait aucun commentaire sur ces documents. On attend désormais des informations officielles du fondeur américain notamment sur les versions ULV (Ultra Low Voltage) des Ivy Bridge à destination des laptops.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur