Intel entre dans la course aux disques Flash

Régulations

Les usines du géant des semi-conducteurs ‘crachent’ de la mémoire NAND sur
interface USB

Sans grande surprise, Intel a pris place sur le marché des ‘solid-state drive‘, des disques durs sans pièce mobile, avec une nouvelle offre basée sur la mémoire flash NAND (nom dérivé de l’opérateur logique ‘not and‘.

Produits en 1, 2, 4 ou 8 Go, l’Intel Z-U130 Value Solid State Drive lit en 28 Mo par seconde et écrit en 20 Mo/s, ce qui hormis leur taille réduite représente une alternative solide pour du stockage performant.

Côté interface, ces nouveaux types de ‘disques durs’ proposent cinq interfaces USB, compatibles USB 2.0 et 1.1, sur un simple composant NAND packagé en TSOP (thin small outline package).

La technologie des disques rigides offre de nombreux avantages par rapport aux disques durs, notamment l’amélioration des performances et la fiabilité“, a commenté Randy Wilhelm, vice-président et directeur général de NAND Products Group d’Intel.

Rappelons que la division capital risque du fondeur, Intel Capital, a investi très récemment 65 millions de dollars sur le taïwanais Powertech Technology, spécialisé dans la fabrication des mémoires flash et DRAM.

Si l’on se réfère également aux précédents accords d’Intel avec Micron Technology et plus récemment IM Flash Technologies, c’est une indication claire du fondeur sur une partie de sa stratégie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur