Intel et General Electric joignent leurs forces sur le marché de l'e-santé

Cloud

Face à un marché en plein boom, Intel et GE se lancent dans le domaine de la santé à domicile à travers la création annoncée d’une société commune.

General Electric (GE) et Intel viennent de signer un accord définitif visant à créer une coentreprise axée dans le domaine de la santé à domicile et la télésanté. La structure, portée sur les fonds baptismaux, sera constituée par combinaison des actifs de la division Home Health de GE Healthcare et du Digital Health Group d’Intel. Le capital sera partagé équitablement entre les deux partenaires, chaque partie détenant 50% des parts. Sous réserve de certaines conditions réglementaires et autres conditions habituelles, la coentreprise devrait être opérationnelle d’ici à la fin de l’année. Les dispositions financières n’ont pas été précisées pas plus que le nom de la future organisation.

Cette joint-venture est dans la droite ligne de l’alliance signée entre GE et Intel en avril 2009 dans le domaine du maintien à domicile des patients et de la gestion des affections de longue durée (ALD). Les deux firmes expliquent qu’elles partagent en effet les mêmes perspectives de mise à profit des nouvelles technologies pour une prise en charge plus efficaces de millions de patients à domicile ainsi qu’une amélioration de la qualité de vie des seniors et des personnes souffrant d’ALD. Que face à la très forte augmentation du nombre de ces dernières dans le monde et à une population vieillissante, il est indispensable de définir de nouveaux modèles de prise en charge hospitalière et d’étendre celle-ci au domicile et autres contextes de résidence.

La nouvelle coentreprise est appelée à élaborer et commercialiser produits, services et technologies favorisant la prise en charge à domicile et en contexte médicalisé. Ses domaines d’intervention seront au nombre de trois : gestion des ALD, prise en charge à domicile et technologies d’assistance.

Paul Otellini, Pdg d’Intel commente la nouvelle en ces termes: «De nouveaux modèles de prise en charge sont nécessaires pour aborder certains des faits de société les plus épineux aujourd’hui, à savoir une population vieillissante, le poids financier croissant des frais de santé et le grand nombre de patients souffrant d’affections chroniques. Nous devons ainsi repenser des modèles de prise en charge qui dépassent les visites hospitalières, qui s’étendent jusqu’au contexte domiciliaire et communautaire et qui favorisent la prévention, le dépistage précoce, le changement des comportements et le soutien social. Or c’est justement l’accélération de cette tendance que vise la nouvelle entreprise.»

De son côté, Jeff Immelt, Pdg de GE, explique: «La maîtrise des frais de santé alliée à une prise en charge de qualité d’une population vieillissante est l’un des enjeux mondiaux les plus importants aujourd’hui. Nous estimons que cette joint-venture disposera d’un large potentiel pour aborder ces enjeux en améliorant la qualité de vie de millions de personnes tout en abaissant les coûts de santé grâce aux nouvelles technologies. Cette nouvelle entreprise constituera la prochaine étape vers un partenariat dans le domaine de la santé qui associera l’expérience et les capacités complémentaires de GE et d’Intel pour accélérer le développement de technologies innovantes de médecine à domicile.»

Le siège social de la nouvelle structure sera basé dans la région de Sacramento (Californie). Louis Burns, actuellement Vice Président d’Intel responsable du Digital Health Group, en sera le CEO tandis qu’Omar Ishrak, Senior Vice Président de GE et Président et CEO de GE Healthcare Systems, en sera le président du conseil d’administration (Chairman of the Board).

Source: ChannelInsider.fr .


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur