Pour gérer vos consentements :

Intel et Micron promettent des modules flash M.2 de 3,5 To

Intel et Micron ont annoncé la mise au point de composants flash d’une capacité de 256 et 384 gigabits. Une densité exceptionnelle, rendue possible par l’adoption d’une gravure en 3D, permettant d’empiler les cellules mémoire.

Les deux firmes emboîtent ainsi le pas à Samsung, qui livre d’ores et déjà des composants flash de haute densité. Le Coréen propose des puces de 86 gigabits à deux bits par cellule (MLC), intégrées dans les SSD 850 Pro, et des composants de 128 gigabits à trois bits par cellule (TLC), utilisés au sein des SSD 850 Evo.

Intel et Micron comptent adopter la même approche. Le module de 256 gigabits sera à deux bits par cellule, alors que celui de 384 gigabits en proposera trois. Il permettra de créer des produits de meilleures capacités, à moindre coût, mais moins bien adaptés aux écritures massives de données.

Des prix en baisse

Une telle densité permettra de concevoir des modules M.2, le nouveau standard pour les disques flash, d’une capacité pouvant atteindre les 3,5 To… avec des prix en forte baisse. Il faudra toutefois attendre 2016 pour que des SSD équipés de ces composants voient le jour.

Notez que Toshiba, qui collabore étroitement dans le secteur de la mémoire flash avec SanDisk, vient lui aussi de présenter son offre de nouvelle génération. La firme propose un module à gravure 3D d’une capacité de 128 gigabits, avec deux bits par cellule.

De quoi se maintenir relativement confortablement au niveau de la concurrence, même s’il faudra là aussi attendre 2016 pour que ces composants équipent de premiers SSD.

À lire aussi :
Kingston lance des SSD PCI Express / M.2 abordables et performants
Intel prédit des SSD de 10 To avec flash 3D NAND en 2016
Avec InfiniFlash, SanDisk se lance dans la bataille des baies 100% flash
Stockage flash : un SSD PCIe à 3,2 To chez Samsung

Recent Posts

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

5 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

6 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

11 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

1 jour ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

1 jour ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago