Intel et Sun scellent une alliance : processeurs contre Solaris…

Régulations

Accord croisé entre frères ennemis : Sun va embarquer des processeurs Intel
sur ses serveurs, et Intel adopte le système d’exploitation Solaris 10

Sun Microsystems et Intel ont annoncé ce lundi 22 janvier un accord croisé. Le premier s’engage à utiliser les processeurs du second, qui adopterait le célèbre Unix du premier.

Cette alliance officialisée par les deux groupes constitue une étape clé pour Intel dans sa lutte contre son challenger AMD. Il s’agit là du second revirement majeur au profit d’Intel après celui d’Apple !

En effet, AMD est depuis 2003 le fournisseur exclusif des processeurs x86 de Sun, ce dernier étant jusqu’à présent probablement le dernier irréductible faisant pièce au tandem Intel-Windows. Une opposition qui s’est atténuée depuis l’accord passé avec Microsoft.

Cela constitue également une victoire importante pour Sun qui obtiendrait ainsi la reconnaissance par le géant mondial des semi-conducteurs de son système d’exploitation Unix aujourd’hui ouvert et gratuit. Sun cherche en effet à positionner Solaris 10 et Open Solaris en alternatives à Linux et Windows. Mais il lui manque encore une part de reconnaissance des grands acteurs du marché, même s’il est supporté par des IBM ou HP.

Sun ne devrait pas pour autant abandonner AMD, avec lequel il a construit des architectures spécifiques et pu ainsi revenir dans la course aux serveurs.

A noter que Sun ne compte pas abandonner son processeur Sparc pour autant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur