Intel étoffe sa gamme Itanium2

Régulations

Les puces seront vendues moins chères que les modèles actuels

Le fondeur annonce la commercialisation de deux nouveaux microprocesseurs Itanium 2 destinés aux serveurs haut de gamme. Le nouveau processeur Itanium 2, cadencé à 1 gigahertz et disposant de 1,5 mégaoctet de mémoire ‘cache’, offre une performance similaire à celle des puces Itanium actuelles mais consomme deux fois moins d’énergie.

Baptisé du nom de code de “Deerfield”, ce processeur fonctionne avec 62 watts maximum, contre les 70 watts minimum nécessaires aux puces Xeon, selon Intel. Contrer AMD La seconde ‘puce’, l’Itanium 2 cadencée à 1,4 gigahertz dispose également de 1,5 mégaoctet de mémoire cache: elle est destinée aux applications informatiques techniques et sera disponible pour des systèmes coûtant moins de 7.000 dollars (6.323 euros), a précisé le premier producteur mondial de microprocesseurs. Ces nouvelles versions seront vendues moins cher: 744 dollars pour l’une et 1.172 dollars pour l’autre. Elles sont censées permettre à Intel de faire mieux que son concurrent Advanced Micro Devices (AMD). Son processeur Opteron, avec également 64 bits de capacité, vise lui aussi le marché des serveurs et autres gros équipements de traitement de données. Pour Hewlett-Packard, cette initiative tarifaire est stratégique car elle devrait contribuer au rétablissement de sa profitabilité au sein de la division “systèmes d’entreprises”, regroupant notamment les serveurs HP équipés de l’Itanium 2. Mobiles: des nouveautés aussi

Le fondeur a annoncé le lancement d’une nouvelle puce dotée d’une mémoire, d’un processeur et de fonctions de communications permettant l’accès à de nouvelles options sur les téléphones mobiles sophistiqués.

La puce est destinée aux téléphones utilisant un nouveau réseau sans fil, GSM Evolution, ou EDGE, essentiellement présent aux Etats-Unis. Les téléphones dotés des puces Intel devraient permettre de jouer à des jeux en ligne, d’écouter de la musique au format MP3 et d’envoyer des clips vidéo et des images, a déclaré Allen Leibovitch, chargé du secteur des semi-conducteurs pour la firme de recherche IDC.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur