Computex 2013 : Intel Haswell à l’affiche au catalogue de Dell

PortablesPoste de travail
dell-xps-8700

Premier théâtre d’exposition de la nouvelle microarchitecture Intel Haswell, le Computex 2013 est source d’initiatives, dont celle de Dell, qui met à jour ses gammes Latitude et XPS.

A l’occasion du Computex 2013, les premières initiatives se dévoilent autour de la nouvelle microarchitecture Intel Haswell. Dans cette foire d’empoigne autour de Windows 8, Dell renouvelle ses gammes Latitude et XPS.

Le catalogue prend du volume et touche à tous les principaux facteurs de forme, avec en point d’orgue une montée en résolution, une généralisation du stockage hybride et du contrôle tactile, mais aussi un travail de fond sur la gestion et la sécurité. Illustration avec le modèle Latitude E6540, livré avec la suite de chiffrement Dell Data Protection | Encryption, destinée à centraliser l’administration à distance des points de terminaison. Les autres options en la matière s’étendent de la gestion BitLocker simplifiée jusqu’au niveau de protection FIPS 140-2.

Autre composante de Data Protection, Security Tools propose une authentification forte unique et préconfigurée, à plusieurs facteurs, parmi lesquels un lecteur d’empreintes digitales ou de cartes à puce. Outre la technologie Intel vPro embarquée en natif dans le processeur Core i7 de 4e génération (Haswell), les synergies établies avec les appliances Dell KACE renforcent l’approche unifiée du déploiement et de la gestion de systèmes.

Haswell, mais pas que

L’évolutivité passe aussi par le poste de travail dans toute sa matérialité, avec une batterie remplaçable, une baie de stockage amovible à chaud, un clavier rétroéclairé (en option) et une compatibilité avec les stations d’accueil de la gamme Latitude E. L’ultrabook XPS 12 (à partir de 1199 euros TTC) ne partage pas ces attributs, mais sa mise à niveau sur plate-forme Haswell le rend « 63% plus performant » et lui confère 2 heures d’autonomie supplémentaires (8h43, selon Dell).

Le socle technologique introduit voici bientôt un an avec la version originale du produit reste d’actualité : résolution Full HD 1080p pour l’écran de 15,6 pouces qui pivote autour d’un arceau, SSD jusqu’à 256 Go et aluminium pour le châssis – avec fibre de carbone pour la base et le capot, pour 1,54 kg au compteur.

Du PC de bureau

Dans cette même gamme XPS, on retrouve un tout-en-un de 27 pouces (2560 x 1440 points) sous Windows 8 Pro, orienté création multimédia, à partir de 1499 euros TTC en Core i5. Pour passer en i7, bénéficier du stockage hybride et d’une solution graphique Nvidia GeForce GT 640M à 2 Go dédiés, la facture monte à près de 2000 euros. C’est sans compter les options Bluetooth et tuner TV, qui s’adjoindront éventuellement à l’USB 3.0, à une connectivité infrarouge pour une communication avec les télécommandes et à une double interface HDMI (entrée et sortie).

Le PC au format mini-tour (30 L) garde du crédit au catalogue avec le modèle XPS 8700, dont le tarif de base est fixé à 999 euros TTC. Principal argument : le stockage, jusqu’à 3 To de disque dur et 768 Go de mémoire flash (en passant par le connecteur d’extension mSATA). Il conviendra d’y associer l’un des moniteurs tactiles de Dell, comme le S2240T, en 21,5 pouces.

dell-xps-8700

Crédit photos : Dell

—— A voir aussi ——
Quiz Silicon.fr : connaissez-vous l’histoire de Dell ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur