Intel IDF: mobilité, Internet et Wimax

Régulations

On attendait l’annonce de l’UMPC, Intel s’est ‘contenté’ d’évoquer l’Internet, la vidéo et le Wimax

San Francisco : décidément, l’édition du printemps 2006 de l’IDF est pleine de surprises. Et surtout, Intel frappe là où on ne l’attendait pas ! Pour l’UMPC (

Ultra Mobile PC) tant attendu? il faudra attendre encore un peu. Pour Sean Maloney, le VP responsable de la mobilité chez Intel, ce ‘form factor’ UMPC, qu’il nomme aussi ‘auto-mobile‘, devrait arriver dans nos cartables d’ici à deux ans. Certes, les technologies sont là, et nous avons pu constater la présence de nombreux ‘form factors’ (modèles de matériels développés par Intel à l’attention des industriels) ou appareils de poches de pré série, mais l’UMPC a manqué à l’appel, tout du moins à l’issue du premier jour de l’IDF. En revanche, l’actualité d’Intel sur la mobilité est plutôt chargée. Avec un double constat de Sean Maloney, “très peu de gens dans le monde sont encore équipés ‘broadband’[à savoir réseau haut débit](? et surtout) l’Internet n’est pas mobile.” Pourtant le trafic ne cesse d’augmenter, et nous entrons dans l’ère de la vidéo en ligne. De plus, de nombreux environnements se prêtent désormais à la personnalisation du Net : les flux RSS, le ‘tagging’ qui permet de marquer l’information pour son exploitation, AJAX, langage de marquage des données dérivé du html, et les ‘mashups’, avec des environnements de personnalisation en ligne dédiés au multimédia comme Google Video ou Google Maps. Intel y voit trois axes de développement, avec les ‘personal small servers‘ comme les téléphones mobiles ou le futur UMPC (à peine évoqué donc) ; les ‘personal business servers‘ avec le ‘notebook’, les ordinateurs portables ; le Wi-Fi associé au Wimax, le premier pour la connexion de proximité et le second pour la connexion ‘régionale’ dans la dizaine de kilomètres entourant la borne. Concernant les ordinateurs portables, Intel n’a pas manqué de rappeler la présence de la plate-forme Napa avec le Centrino 2. Et Sean Maloney d’évoquer son successeur, Merom, avec son cache 4 Mo, sa connexion rapide. Merom introduit deux nouvelles technologies, ‘Wide Dynamic‘ qui permet de fusionner virtuellement des instructions afin d’en limiter les volumes à chaque session ; et la plate-forme ‘Santa Rosa‘ dédiée au Merom pour la gestion des graphismes, le support de IEEE 802.11n MIRO (multi antennes) et Wimax. Sans oublier Intel Media Share et les mémoires NAND. Une association qui annonce des gains de performances très sensibles ! Les premières cartes Intel 2.3 Wimax en 2,5 Ghz sont déjà expérimentées, en Russie. Enfin, Intel a présenté sa première puce Wi-Fi Wimax Radio. Pour résumer, le programme d’Intel sur la mobilité reste chargé : intégrer la vidéo, proposer de nouvelles architectures et transférer les échanges du Wi-Fi vers le Wimax, et réciproquement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur