Intel intègrera WiMax à ses produits en 2006

Régulations

Les choses avancent très vite autour de cette norme autorisant des liaisons haut débit sans fil à grande couverture

On le sait, le premier fondeur mondial, l’américain Intel, croît dur comme fer au WiMax (world interoperability for microwave access). Cette technologie permet un accès sans fil à haut débit. Mais contrairement au Wi-Fi, le WiMax couvre des zones beaucoup plus importantes: 45 km de rayon contre quelques dizaines de mètres avec le Wi-Fi. Surtout, il donne accès à un débit colossal: 70 mégabits par seconde, soit 8,75 méga-octets par seconde, 35 fois plus rapide que les plus performantes des connexions ADSL actuellement disponibles en France.

Après la constitution du WiMax Forum (composé d’opérateurs mobiles comme BT et d’équipementiers comme Alcatel), dont l’objectif est de certifier des applications utilisant cette technologie, Intel veut désormais passer la vitesse supérieure. Le fondeur vient d’annoncer que cette technologie devrait être disponible dans ses produits grand public dès 2006. Intel annonce également que la moitié de ses ordinateurs portables en seront équipés en 2008. Enfin, Intel aurait d’ores et déjà signé des contrats avec la Chine pour l’implantation du WiMax dans deux grandes villes. Une antenne sera d’ailleurs prochainement déployée à Taipei afin de lancer tous les tests de grandes envergures nécessaires au développement de la technologie. Non seulement le WiMax devrait à terme remplacer le Wi-Fi mais en plus, il se pose en alternative de plus en plus sérieuse à l’ADSL là où des zones ou des régions ne sont pas couvertes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur