Intel investit le multimédia avec Grantsdale

Régulations

Intel a présenté Grantsdale, sa puce graphique complémentaire à l’architecture du Pentium 4, destinée à doter les PC domestiques de fonctionnalités multimédia avancées

Afin de couvrir l’architecture des PC, Intel s’est depuis longtemps essayé aux composants graphiques, puis multimédia. Une démarche au résultat mitigé, car si les composants du fondeur se sont révélés adaptés aux besoins bureautiques, qui ne demandent pas spécialement de ressources, il n’en est pas de même pour les applications graphiques, vidéo, multimédia et jeu.

Une faiblesse reconnue par le constructeur, et qui a profité à ses concurrents qui ont largement profité de la brèche, ATi et Nvidia en tête. C’est aussi un handicap pour Intel dont les ambitions se portent vers l’électronique grand public et de loisir, fort gourmande en ressources graphiques. Grantsdale est un jeu de composants, un processeur, qui vient se placer en proximité du Pentium 4, qu’il seconde en améliorant la puissance graphique et la qualité sonore, mais aussi en accélérant les connexions aux périphériques et sur les réseaux sans fil. Le processeur supporte PCI Express, wi-fi, la mémoire DDR-2 et LGA 775. Au c?ur, on retrouve le composant Graphic Media Accelerator 900. Et certains modèles iront jusqu’à intégrer 4 canaux Serial ATA. Intel se veut agressif sur sa tarification – les puces Grantsdale seront vendues par le fondeur autour des 30 euros ? afin que les assembleurs puissent proposer une configuration aux capacités graphiques confortables en matière de multimédia, mais sans avoir à ajouter de cartes graphiques onéreuses. Et accessoirement de rattraper la différence tarifaire avec son concurrent AMD en limitant la part des composants graphiques dans la composition d’un PC multimédia. Le projet Grantsdale “est le plus ambitieux transfert sur un PC de ces douze dernières années” a déclaré William Siu d’Intel à l’agence Reuters. Il doit permettre à Intel, à partir du second trimestre 2005, d’accomplir un pas supplémentaire afin de se placer à la convergence de l’informatique, de la télévision et de la vidéo.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur