Intel lance ses processeurs 64 bits pour PC ‘desktop’

Régulations

Un an après AMD, le fondeurs lance ses puces 64 bits pour les ordinateurs personnels

La guerre du 64 bits pour PC domestiques est ouverte. AMD, qui a lancé ses nouveaux processeurs à l’automne 2003 (les Opteron pour le marché professionnel et surtout les Athlon 64 pour le grand public) est désormais rejoint par Intel, le premier fondeur mondial. Les choses sérieuses vont enfin pouvoir commencer.

Rappelons que les processeurs 64 bits sont capables de traiter deux fois plus de données que les processeurs 32 bits utilisés jusqu’à présent. Cette nouvelle famille composée de cinq processeurs – baptisée série 6xx – intègre de nouvelles technologies comme EM64T, qui permettra d’exécuter entre autres le prochain Windows XP 64 bits de Microsoft. Autre technologie intégrée : Intel SpeedStep, appelée aussi EIST, qui permet de réduire la consommation électrique par modulation de la fréquence et de la tension du CPU. On trouve également la fonction “XD Bit” qui permet de protéger le système contre les virus, de type Blaster, ou les vers. Chef de file de la nouvelle famille, un nouveau P4 Extreme Edition cadencé à 3,73 GHz. Ce CPU dispose d’un FSB à 1066 MHz et intègre 2 Mo de mémoire cache de niveau 2. La série 6xx affiche quant à elle des fréquences allant de 3 GHz à 3,6 GHz, associées à un FSB à 800 MHz et de 2 Mo de cache de niveau 2. Le fondeur promet “une meilleure performance et des temps de réponse plus rapides”. “Alors que les logiciels pour la maison et le bureau se développent et demandent plus de puissance, les PC équipés d’Intel EM64T (Extended Memory 64 Technology) arrivent à point pour les nouvelles fonctions émergentes”, a déclaré Rob Crooke, directeur de la division Desktop Marketing and Strategic Planning chez Intel, dans un communiqué. Intel prévoit de déployer la technologie 64 bits dans toutes ses puces y compris dans sa ligne bas de gamme Celeron plus tard dans l’année, selon un communiqué. Les prix vont de 224 dollars l’unité par lot de 1.000 unités pour le Pentium 4 à 300 GHz jusqu’à 999 dollars pièce pour le Pentium 4 Extreme Edition. Pour autant, l’utilisation de ces bêtes de course, qui feront notamment la joie des hardcore gamers, dépend de la compatibilité avec les applications. Les puces d’Intel sont compatibles avec les applications actuelles développées pour des processeurs 32 bits. Néanmoins, on attend toujours Windows XP 64, puisque les puces d’Intel ont été spécialement conçues pour exécuter ce nouveau OS. Mais ce problème devrait toutefois être corrigé ce semestre avec l’arrivée de Windows XP 64. Microsoft qui propose ce système en version RC2 (Release Candidate 2) a indiqué que cette version serait la dernière avant la RTM, la version qui partira sous presse. Microsoft a expliqué que tous ces délais ne résultaient pas seulement des écarts de stratégie des fondeurs de processeurs AMD et Intel mais aussi du cycle complexe de développement de la branche Windows. L’éditeur pense que ce “nouveau” système rencontrera un succès important dès la première année de sa commercialisation. Le numéro 1 du logiciel annonce qu’il n’a pas de chiffres très précis, mais pense que le marché initial réprésente déjà une “brochette” de 6 à 9 millions d’utilisateurs. Pour Microsoft, deux profils principaux achèteront l’édition 64 bits. Le premier, et probablement le plus important, sera professionnel et intéressé par les caractéristiques techniques du système comme la suppression de la barrière des 4Go de mémoire vive. Le second profil correspondra plus aux “enthousiastes” de l’informatique qui veulent posséder les dernières versions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur