Intel lorgne sur les lunettes connectées de Vuzix

ComposantsMobilitéPoste de travailRégulations

Intel poursuit sa quête d’expertise sur l’Internet des objets en réalisant un investissement de 24,8 millions dans Vuzix, spécialiste des lunettes connectées

Intel poursuit ses efforts dans le domaine de l’Internet des objets en investissant dans la société Vuzix spécialisée dans les lunettes connectées. La firme de Santa Clara en a ainsi fait l’acquisition pour 24,8 millions de dollars d’actions, soit 30% du capital de Vuzix.

Vuzix est l’avant-garde dans ce domaine. La société basée à New York avait présenté le modèle M100 lors du CES 2013. Fin septembre déjà, Intel, dans sa quête de relais de croissance externe, avait réalisé, via son fonds stratégique, un investissement dans Recon Instruments, une société canadienne spécialisée dans l’affichage tête haute (« HUD » pour « Head Up Display »). Si les lunettes “intelligentes” Google Glass de Google semblent au point mort, Intel semble bien au contraire convaincu qu’il s’agit d’un marché en devenir, selon ITespresso.

Des rachats pour étoffer son expertise

Plus globalement, pour Intel, le marché de l’électronique à porter sur soi (« wearable technologies ») apparaît comme un relais de croissance incontournable. En témoigne déjà l’acquisition en mars 2014 de Basis, une société spécialisée dans les smartwatches.

Cette offensive dans le domaine de l’internet des objets s’était également traduite par le lancement du singulier bracelet MICA. Ce produit de luxe développé de concert avec Humberto Leon et Carol Lim, les fondateurs de la griffe Opening Ceremony, avait été commercialisé exclusivement dans les concept stores Opening Ceremony et dans le prestigieux Barneys New York.

Du strass d’un bracelet à celui de lunettes connectées, il n’y a qu’un pas que la firme de Santa Clara n’a pas hésité à faire en s’associant avec Luxottica dans le but de développer des lunettes “intelligentes” à la mode.

La société italienne est d’ailleurs également partenaire de Google pour les Google Glass, tout comme… Intel qui pourrait venir remplacer l’actuel SoC Texas Instruments des actuelles Google Glass Explorer Edition. De quoi y perdre son latin, même si Intel ne perd pas de vue que les lunettes connectées pourraient représenter un futur débouché substantiel pour ses processeurs.

Des puces adaptées

Dans cette optique, Intel avait dévoilé le cœur Quark lors de l’IDF 2013 début novembre 2013. Il intègre des processeurs ultra miniaturisés développés spécifiquement à l’Internet des objets.

Le Quark X1000 avait ainsi fait ses débuts dans la carte de développement Galileo tandis que la carte Edison poussait la miniaturisation à un nouveau stade.

Dévoilé lors du Computex 2014, les processeurs Intel Core M sont l’autre bras armé de la stratégie d’Intel pour conquérir l’internet des objets. Gravés en 14 nm, il s’agit des tout premiers processeurs de la gamme Broadwell. Intel précise qu’il s’agit des processeurs Intel Core les plus efficaces énergiquement de toute l’histoire de la société.

A lire aussi :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur