Intel met les processeurs 64 bits sur les ‘desktops’

Régulations

Faisant fi de ses précédentes déclarations, Intel affirme aujourd’hui que les fonctionnalités 64 bits seront disponibles sur les chips des ordinateurs de bureau dès 2005. Pressé par la concurrence ?

Chronique d’un virage inattendu, mais qui ne surprendra personne? Alors qu’il affirme depuis l’origine de cette technologie que les architectures 64 bits n’intéressent pas les ordinateurs du bureau, tout du moins avant la fin de cette décennie, Intel vire de bord et annonce les premiers ‘

chips‘ (jeux de composants) 64 bits pour ‘desktop‘ (ordinateurs de bureau) pour 2005 ! Craig Barrett, le CEO d’Intel, a toujours affirmé que la technologie 64 bits sur la base des architectures x86 serait réservée aux serveurs et stations de travail. Discours plus nuancé de certains membres du conseil d’administration du fondeur, qui envisageaient l’accès à la technologie pour le grand public vers 2008. Puis est venu Longhorn, le projet du successeur au Windows XP de Microsoft, de quoi réviser les objectifs et annoncer que des ordinateurs de bureau Intel 64 bits suivraient, donc pas avant la fin 2006. Aujourd’hui, Intel devant un parterre d’analystes réunis à New York, annonce la disponibilité des premiers ‘chips‘ 64 bits pour les ‘desktops‘ dès 2005. Coïncidence ? Microsoft vient de publier les premières Release Candidate de Windows XP Pro 64 et Windows Serveur 64, ce qui laisse présager une disponibilité de Windows XP 64 bits pour? 2005. Voilà qui tombe bien ! Plus prosaïquement, depuis le lancement de sa technologie 64 bits, Intel doit affronter la concurrence d’AMD, qui de plus ces derniers temps à l’outrecuidance de devancer le maître, c’est-à-dire d’avoir presque systématiquement un temps d’avance ! Pourquoi du 64 bits sur les bureaux Lorsque Craid Berrett s’interroge sur l’intérêt de disposer de la technologie 64 bits sur un ordinateur de bureau, il en oublie les limitations techniques des architectures 32 bits. En priorité, la limitation physique des 4Go de mémoire ! Certes, les postes personnels qui atteignent cette limitation sont rares, très rare même si l’on prend en compte le coût des barrettes mémoires et le peu d’applications capable de les exploiter. Mais c’est oublier qu’au-delà du ‘qui peut le plus peut le moins‘, les applications compatibles 64 bits se multiplient, et le besoin de puissance se fait sentir. De plus, l’industrie du jeu vidéo, moteur de la puissance machine et de l’adoption des nouvelles technologies par le grand public, ne manquera pas de profiter de l’aubaine pour dépasser les capacités des jeux actuels, surtout que l’approche économique d’AMD a la faveur des joueurs. Et Athlon 64 comme Opteron leurs sont déjà accessibles ! Comme on le voit, Intel a tout intérêt à investir rapidement le marché du 64 bits sur les desktops, et il le fera en force puisque les circuits 64 bits pour le Pentium 4 32 bits sont prêts, et que l’on évoque déjà un Celeron 64 bits, c’est-à-dire la technologie 64 bits en mode ‘budget’ !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur