Intel mise sur les puces pour mobiles

Régulations

L’américain part à la conquête de ce marché avec Manitoba, une solution “tout en un”.

Le constat d’Intel est simple: pour grandir, il faut se diversifier même lorsqu’on est le numéro un des semiconducteurs. Le groupe américain cherche donc aujourd’hui à s’imposer sur le marché des puces pour téléphone portable et cela, malgré une concurrence acharnée dans ce secteur.

Après avoir lancé il y a quelques mois une solution “deux en un” pour les fabricants de mobiles et de PDA, Intel commercialise aujourd’hui Manitoba, une puce “tout en un”. Marché hyper concurrentiel Selon Intel, cette solution est “le premier produit qui rassemble toutes les technologies de base développées par Intel dans le domaine de la mobilité et qui intègre quatre fonctions sur une seule puce”. Précisément, Manitoba intègre le processeur DSP de traitement du signal numérique, l’architecture nécessaire à l’application (Intel XScale), la mémoire Flash et la mémoire volatile. Le constructeur vise le marché des terminaux GSM et GPRS associant voix et données. Mais ce marché est aujourd’hui fermement tenu par Texas Instruments et STMicroelectronics. S’imposer ne sera donc pas chose facile d’ailleurs Intel en est conscient. Selon son directeur pour l’Europe, Gilles Pellet, “Notre objectif est de devenir un challenger important, ce qui est inhabituel pour nous”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur