Intel mise sur Skype

Cloud

Le fondeur annonce un partenariat et une prise participation dans le géant de la VoIP

La téléphonie sur Internet est décidément à la une depuis plusieurs jours. Après l’annonce Google Talk et les nouveautés de Skype (voir nos articles), nos confrères de Silicon.com nous apprennent qu’Intel a signé un partenariat avec Skype. Le fondeur pourrait prendre une participation minoritaire dans le capital de Skype mais les termes financiers n’ont pas été dévoilés. L’information a été confirmée par Pat Gelsinger, vice-président d’Intel lors de l’IDF, l’Intel Developer Forum. Intel ne s’y est pas trompé. Faisant preuve d’opportunisme, le premier fondeur mondial veut s’assurer que ses futurs composants dual-core seront totalement compatibles avec le célèbre logiciel aux 150 millions de téléchargements. Si Skype fonctionne parfaitement avec les machines Intel, le fondeur veut améliorer le service avec les futurs processeurs mobiles Napa qui combinent le processeur Yonah et le chipset Calistoga.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur