Intel ne souhaite pas utiliser Vista en interne

Logiciels

La firme considèrerait le système d’exploitation pas assez efficace et souhaiterait sauter la case Vista pour Windows 7

Nouvelle charge contre le dernier né de Microsoft. Vista ne serait pas en odeur de sainteté chez les dirigeants d’Intel. C’est en tout cas ce que révèle le New York Times citant une source anonyme.

La firme annonce en effet que le système ne conviendrait pas tout à fait à l’environnement professionnel de la société. En général, à l’arrivée d’un nouveau système d’exploitation, les applications sont épluchées afin que l’écosystème logiciel existant puisse fonctionner sans oppositions avec les paramètres établis.

Finies les belles années où Microsoft et Intel marchaient main dans la main. Désormais, les 80.000 employés se passeront de Vista, Intel considérant que le système d’exploitation n’améliorera pas son parc informatique existant. Un divorce en demi-teinte puisque le système restera présent dans quelques départements pour continuer les tests. Mais pour une migration complète, Intel attendrait donc le lancement de Windows 7.

Certaines mauvaises langues évoqueront la réduction des budgets informatiques qui ne laisse pas la place au nouvel OS. Néanmoins, Microsoft va devoir se passer d’un de ses clients favori. Et ce malgré ses mises en garde (ou propagande ?) selon lesquelles sauter la case Vista pourrait avoir des conséquence graves en termes de sécurité et de flexibilité dans les entreprises.

Microsoft espère que cette décision (qui n’a pas encore été confirmée) ne fasse effet boule de neige à l’arrivée des beaux jours. Selon une étude menée par King Research, 90 % des directeurs informatiques n’envisagent pas de migrer leurs postes actuellement sous Windows XP ou 2000 vers Vista.

Même si Windows XP a quitté les rayons ce lundi (30/6), l’OS de 2001 reste très apprécié en milieu professionnel. Comme prévu, Microsoft a stoppé la commercialisation classique du système d’exploitation afin de laisser plus de place à Vista. Le géant s’attelle désormais à sa nouvelle la tâche : Windows 7. Le nouvel OS devrait voir le jour début 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur