Pour gérer vos consentements :
Categories: JuridiqueRégulations

Intel : pourquoi le Tribunal de l’UE a annulé l’amende d’un milliard d’euros

La Commission européenne s’est-elle trompée en infligeant à Intel une amende d’un milliard d’euros et quelques ? La sanction était tombée en mai 2009, en conséquence de pratiques jugées anticoncurrentielles. Le Tribunal de l’UE vient de l’annuler intégralement, au nom d’une analyse « incomplète ».

Petite remise en contexte : Bruxelles a estimé qu’Intel avait profité de sa position dominante sur le marché mondial des processeurs x86 pour évincer ses concurrents. En particulier par l’intermédiaire de rabais conditionnels. Des faveurs accordées à quatre équipementiers (Dell, HP, Lenovo, NEC) sous réserve qu’ils achètent auprès d’Intel la totalité ou la quasi-totalité de leurs processeurs x86. Ainsi qu’à un distributeur (Media-Saturn) pour qu’il vende exclusivement des ordinateurs équipés de telles puces.

AMD avait tiré la sonnette d’alarme en 2000, puis en 2003. L’enquête avait officiellement démarré en 2004. Les faits finalement punis couvrent la période d’octobre 2002 à décembre 2007.

En 2012, Intel avait introduit un premier recours… que le Tribunal de l’UE avait rejeté deux ans plus tard. Le groupe américain s’était alors pourvu auprès de la CJUE. Celle-ci avait, en 2017, annulé l’arrêt du Tribunal et lui avait renvoyé l’affaire. Motif principal : il aurait dû examiner les arguments d’Intel au sujet d’un test dit AEC (« as efficient competitor ») – décrit ci-dessous dans ses grandes lignes.

(Cliquer pour agrandir.)

Les pratiques commerciales d’Intel mal cernées ?

D’après la CJUE, le Tribunal, comme la Commission, avait considéré que les rabais de fidélité accordés par une entreprise en position dominante auraient, par leur nature même, la capacité de restreindre la concurrence. De sorte qu’il n’était pas nécessaire d’en analyser les circonstances. Et donc, notamment, de mener un AEC.

Mais dans les faits, explique la juridiction suprême de l’UE, Bruxelles a bien mené un examen approfondi. Dont un AEC, qui s’est révélé important dans son appréciation de l’affaire. Il appartenait donc au Tribunal d’étudier les contre-arguments d’Intel à ce sujet.
Désormais qu’il l’a fait, il dresse un constat : la Commission « n’a pas établi à suffisance de droit la capacité de chacun des rabais litigieux de produire un effet d’éviction ». En particulier :

– Pour Dell comme pour HP, conditions de test insuffisantes pour conclure à un effet d’éviction sur toute la période

– Concernant NEC, deux erreurs. D’une part sur la valeur des rabais. De l’autre, l’extrapolation « insuffisamment justifiée » de résultats valant pour un trimestre.

– Pour Lenovo, des erreurs dans l’appréciation chiffrée des avantages en nature

– Pas d’analyse correcte de la durée des rabais. Ni du taux de couverture du marché par la pratique contestée.

La Commission européenne a une voie de recours. En l’occurrence, un délai de deux mois et dix jours pour solliciter la CJUE. Son pourvoi sera limité aux questions de droit.

Illustration principale © Tim Herman / Intel Corporation

Recent Posts

Guerre en Ukraine : les PME et ETI redoutent les cyberattaques

Le CESIN publie une étude qui témoigne d’une vraie « cyber-crispation » des dirigeants d’entreprises…

1 heure ago

Logiciels : Broadcom convoite VMware, qui bondit de 20%

Le fabricant américain de semi-conducteurs Broadcom pourrait acquérir VMware, spécialiste de la virtualisation et des…

18 heures ago

Cybersécurité : Microsoft recrute encore pour renforcer ses produits

Microsoft a recruté Jason Roszak, chef de produit réputé, pour optimiser la gestion des serveurs…

19 heures ago

Antennes 5G : Deutsche Telekom explore l’éolien pour les alimenter

Utiliser l’énergie éolienne pour contenir la flambée des coûts de l’électricité en Allemagne, c'est le…

21 heures ago

Souveraineté numérique : le choix de Bruno « Bercy » Le Maire

La compétence "numérique" est étendue aux prérogatives de Bruno Le Maire, reconduit à la tête…

24 heures ago

Windows 11 : Microsoft se rapproche de la disponibilité d’Android 12.1

Microsoft a publié une mise à jour qui permet, pour les testeurs de Windows 11,…

1 jour ago