Intel présente deux nouveaux Atom dédiés aux smartphones

ComposantsSmartphones

Le fondeur de Santa Clara enrichit sa gamme de SoC Atom avec deux nouvelles références : une puce monocœur cadencée à 1 GHz, et un haut de gamme bicœur fréquencé à un maximum de 1,8 GHz.

Intel a profité du Mobile World Congress 2012 de Barcelone pour lever le voile sur de nouveaux composants tout-en-un dédiés au monde des smartphones. Ces processeurs viendront en complément de l’Atom Z2460, une offre monocœur cadencée aujourd’hui à 1,6 GHz (1,3 GHz en fréquence de base), qui équipe plusieurs terminaux, dont un qui sera distribué par Orange.

Une gamme complète de SoC 32 nm

À terme, la gamme de SoC (System on Chip) d’Intel comprendra trois références :

l’Atom Z2000, créé pour les terminaux d’entrée de gamme : un cœur physique, deux cœurs logiques, fréquence de 1 GHz, GPU PowerVR SGX 540 cadencé à 320 MHz, modem 3G/HSPA+ ;

l’Atom Z2460, conçu pour les smartphones de milieu de gamme : un cœur physique, deux cœurs logiques, 1,3 GHz de fréquence de base (et dorénavant 2 GHz en mode turbo), GPU PowerVR SGX 540 cadencé à 400 MHz, modem 3G/HSPA+ ;

l’Atom Z2580, destiné aux superphones : deux cœurs physiques, quatre cœurs logiques, 1,3 GHz de fréquence de base (1,8 GHz en mode turbo), GPU PowerVR SGX 544MP2 cadencé à 533 MHz, modem 4G/LTE.

Le Z2000 est un produit au positionnement intéressant, qui pourrait se montrer très économique. À l’autre bout du spectre, l’Atom Z2580 devrait pouvoir tenir la dragée haute aux plus performants des ARM quadricœurs.

Suffisant pour prendre le dessus sur ARM ?

Seul problème, les Z2000 et Z2580 ne seront pas disponibles avant un an, laissant ainsi largement le temps aux concepteurs de composants ARM de préparer leur contre-attaque.

Rappelons ainsi que le Tegra 4 de NVIDIA (deux fois plus rapide que le Tegra 3) devrait être disponible en masse début 2013. En principe, il devrait battre le Z2580. Quant au Tegra 5, cinq fois plus rapide que le Tegra 4, il sera annoncé avant la fin de l’année 2013.

Intel devrait répondre à cette montée en performance, par une réduction de la finesse de gravure de ses composants (qui permettra d’en augmenter la vitesse de fonctionnement sans en changer la consommation énergétique) : 22 nm en 2013, puis 14 nm en 2014.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur