Intel redouble d’optimisme

Cloud

Le premier fondeur mondial relève ses prévisions

La demande est là et elle est forte. Après que l’Association de l’Industrie des Semiconducteurs a revu à la hausse ses prévisions mondiales de semi-conducteurs pour 2005, c’est au tour d’Intel d’étaler son optimisme. Visiblement, les nombreux analystes qui prévoyaient une année difficile pour le secteur se sont mis le doigt dans l’oeil.

Le premier fondeur mondial dit viser pour le deuxième trimestre des ventes comprises entre 9,1 et 9,3 milliards de dollars. En avril, le groupe prévoyait un chiffre d’affaires situé entre 8,6 et 9,2 milliards de dollars. Intel a également prévu une marge brute trimestrielle d’environ 57%, plus ou moins un point, alors qu’il prévoyait auparavant 56%, plus ou moins deux points. Intel explique que le marché est soutenu par la croissance rapide des ordinateurs portables. La semaine dernière, un dirigeant d’Intel avait qualifié de forte la demande pour ce type de machine. Le directeur financier du groupe, Andy Bryant, a déclaré qu’Intel prévoyait une forte demande pour ses microprocesseurs sur tous les territoires et il a ajouté que cette demande était si forte qu’Intel peinait à y répondre pour certains produits auxiliaires. Avec l’arrivée d’Apple comme nouveau client, les bonnes nouvelles s’accumulent pour le groupe dont l’action a repris environ 25% depuis son creux touché en avril. Seule ombre au tableau, les mémoires flash dont l’activité continue à être “difficile”. Intel est fortement concurrencé sur ce créneau par Advanced Micro Devices.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur