Intel se réorganise pour passer le cap du 7 nm

ComposantsPoste de travail
Intel 7 nm réorganisation

En difficulté pour franchir le cap de la gravure à 7 nm, Intel réorganise ses activités de conception et de fabrication. Avec des départs à la clé.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Ce fut la grosse annonce de la semaine dernière du côté d’Intel : le 7 nm prend du retard.

Le groupe américain a reconnu qu’il ne pourrait pas tenir le calendrier prévu, en raison de problèmes de fabrication. Il évoque un décalage d’au moins six mois pour l’essentiel de sa future gamme à cette finesse de gravure.

Avant l’annonce, l’action Intel cotait au-dessus de 60 dollars. Elle est depuis lors tombée sous les 50 dollars. Celle du rival AMD a connu une variation similaire, mais dans l’autre sens (d’environ 60 dollars à près de 70).

Le cabinet d’avocats Hagens Berman, spécialisé dans les recours collectifs, a sauté sur l’occasion. Il appelle les investisseurs à s’unir au nom d’une tromperie. En l’occurrence, la dissimulation d’informations sur la réalité du 7 nm chez Intel.

Diviser pour mieux gérer ?

C’est dans ce contexte que la firme de Santa Clara officialise une réorganisation. Elle concerne la division « Technology, Systems Architecture and Client ». La voilà divisée en cinq branches placées sous la responsabilité directe du CEO Bob Swan.

Venkata « Murthy » Renduchintala, qui chapeautait l’entité en tant que directeur de l’ingénierie, quittera ses fonctions le 3 août. Il les avait prises voilà un peu moins de cinq ans, en provenance de Qualcomm. À cette occasion, Intel avait créé la division, qui s’appelait alors « Client and Internet of Things Businesses and Systems Architecture Group ».

Venkata Renduchintala ne sera pas remplacé « poste pour poste ». Mais Ann Kelleher semble devoir prendre plus ou moins sa suite, en tant que directrice de la branche « Technology Development ». L’intéressée a précédemment piloté les activités de production d’Intel. Elle succédera à Mike Mayberry, qui quittera le groupe fin 2020.

Les quatre autres branches se présenteront ainsi :

  • Manufacturing and Operations
    À sa tête, on trouvera Keyvan Esfarjani, jusqu’alors directeur des activités de production pour l’entité chargée de la mémoire non volatile.
  • Design Engineering
    Intel est en quête d’un directeur pour cette branche. Josh Walden, qui a dirigé le « Product Assurance and Security Group » assurera l’intérim.
  • Architecture, Software and Graphics
    Raja Koduri reste aux rênes de cette division.
  • Supply Chain
    Pas non plus de changement à la direction, qu’assure toujours Randhir Thakur.

Cette réorganisation fait suite à un départ remarqué : celui de Jim Kelleher. Ce vétéran de la conception de puces a quitté la maison Intel il y a quelques semaines, pour « raisons personnelles ».

Photo d’illustration © Intel Corporation

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT