Intel retarderait le lancement du Core i5 à septembre

Cloud

Initialement prévu pour juillet, la disponibilité du processeur Lynnfield serait repoussée à la rentrée sur fonds de crise économique.

Alors qu’Intel s’apprête à lancer le Nehalem EX, nouveau processeur Xeon pour serveur mutli-processeurs, le fondeur de Santa Clara reporterait à septembre la disponibilité de Lynnfield, rapporte Digitimes.com qui s’appuie sur des informations fournies par des constructeurs de cartes mères asiatiques. Le lancement de cette nouvelle puce était initialement programmé pour juillet. Le ralentissement de la demande due à la crise économique expliquerait ce report.

Bâti sur l’architecture Nehalem, Lynnfield visera le marché des PC de bureau. Il s’agirait d’une version restreinte de l’actuel Core i7, notamment au niveau de la taille de la mémoire cache. Pas sûr, pour autant, que les tarifs y gagnent.

Toujours selon Digitimes, Intel prévoit de lancer trois déclinaisons du prochain quadri-cœurs avec des fréquences de 2,93, 2,8 et 2,66 GHz respectivement proposés à 562, 284 et 196 dollars l’unité. Les Core i7 à 2,93 et 2,66 GHz s’échangent actuellement à 562 et 284 dollars.

Probablement baptisé Core i5, Lynnfield s’appuiera sur une nouvelle génération de chipset P55. Les premières cartes mères équipées des nouveaux circuits logiques devraient arriver dès la mi-août.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur