Intel se renforce dans les réseaux optiques

Réseaux

Le géant mondial des processeurs rachète le spécialiste canadien des puces pour réseaux optiques à 2,5 Gbps West Bay Semiconductor. L’infrastructure de communication devient stratégique pour Intel

West Bay Semiconductor fabrique des puces à haute densité pour réseaux très rapides devant supporter la transmission voix et données sur les réseaux Sonet/SDH (

synchronous optical networking / synchronous digital hierarchy). L’offre technologique à 2,5 gigabits/seconde du canadien va donc compléter les offres réseaux 10 Gbps d’Intel. Intel projette d’intégrer l’architecture de ces ‘chips’ West Bay dans ses process de fabrication en 90 nanomètres. Objectif: proposer à ses clients industriels des équipements de réseaux optiques moins chers, mais moins consommateurs d’énergie. Priorité aux communications Intel évolue, lentement mais sûrement, vers la production d’infrastructures de communication. Et pour progresser sur ce marché, le premier fabricant mondial de semiconducteurs rachète des technologies, une démarche réputée plus rapide et moins onéreuse que celle qui consiste à développer en interne. D’autant que l’acquisition de West Bay permet à Intel d’accéder à la nouvelle génération des technologies de gestion de la bande passante développée par le canadien: celle-ci offre la possibilité de gérer simultanément des milliers de flux voix et données.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur