Intel s’implante au Vietnam et mise sur Israël

Cloud

Le géant des semi-conducteurs lance un message fort au profit d’un pays lourd d’histoire pour l’Amérique

Intel va investir 300 millions de dollars dans une usine de fabrication, de test et d’emballage de composants réseaux et électronique grand public à Hanoi, la capitale du Vietnam.

C’est le plus important investissement jamais réalisé par une entreprise américaine dans ce pays, et Intel a fait part d’une option pour y doubler son investissement. C’est Craig Barrett en personne, le patron d’Intel, qui sur place a reçu la licence d’investissement du gouvernement vietnamien. “Nous considérons cela comme une petite étape dans une longue journée au Vietnam.” La construction de l’usine devrait débuter rapidement, et la production démarrer au cours du second semestre 2007. Elle emploiera 1200 personnes. “Ce projet sera notre septième dans le monde pour fournir le marché global des 250 millions de PC et 800 millions de téléphones qui utilisent une partie de nos composants (mémoire) Flash“, a rappelé à Reuters le vice-président Asie Pacifique d’Intel, John Antone. Intel dispose d’unités de production en Chine à Chengdu et Shanghai, aux Philippines à Cavite, et en Malaisie à Kulim et Penang. Dans le même temps, le fondeur a annoncé d’investir la très coquette somme de 3,5 milliards de dollars en Israël. Il s’agit de réaliser une usine dont la première pierre a été posée. A terme, l’investissement d’Intel dans ce projet atteindra 5 milliards de dollars. La fabrique de microprocesseurs d’Intel de Kyriat Gat aura une superficie de 200.000 m2 et sera opérationnelle courant 2008. Le Vietnam à marche forcée vers le ‘high tech’

Le Vietnam quitte peu à peu son isolement et se lance comme ses grands voisins, en particulier son grand frère chinois, dans l’électronique. “Le gouvernement vietnamien continue d’accélérer les réformes pour implémenter plus largement le statut de l’économie de marché et s’intégrer dans l’économie du monde“, a déclaré le premier ministre Nguyen Tan Dung. Le pays compte produire et exporter pour 2 milliards de dollars de produits électroniques en 2006, en progression de 40 % par rapport à 2005. Et recevoir 6 milliards de dollars d’investissements étrangers.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur