Intel subirait quelques déboires avec Prescott à 90 nanomètres

Régulations

Les analystes de la banque américaine Bancorp Swift Jaffray suggèrent la prudence à leurs clients sur les titres Intel: ils évoquent des difficultés rencontrées avec la technologie des processeurs à 90 nanomètres

Paradoxe : le leader mondial des microprocesseurs se retrouve en position d’observation sur les développements de l’Athlon 64 de son concurrent AMD ! C’est pourtant ce qui semble se profiler pour Intel avec les difficultés rencontrées sur Prescott et la technologie à 90 nanomètres.

Observateurs, les analystes de la banque américaine Bancorp Swift Jaffray ont remarqué qu’Intel n’a introduit qu’un seul processeur à 90 nanomètres cette année, à 3,2Ghz ! Le fabricant rencontrerait un problème sur le système de fuite qui participe pour moitié à la dissipation de la chaleur. Dans ces conditions, selon les analystes, Prescott et Dothan pourraient arriver plus tardivement sur le marché, au minimum deux ans et demi après la technologie 13 microns, et reculer d’autant la technologie 65 nanomètres, qui pourrait ne pas émerger avant 2006. Avec les reports, le Prescott à 478 broches ne présenterait d’intérêt qu’avec le “chipset” Grantsdale, ce qui pourrait remettre en cause dans l’immédiat les extensions 64 bits ! Quant au Pentium 4EE, dont la commercialisation doit démarrer en novembre, il apparaît à certains comme un Xeon ré-habillé. On attend la réplique d’Intel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur