Intel surfe sur la crise

Cloud

Le fondeur affiche un bénéfice net trimestriel de 2 milliards de dollars et des revenus records

La crise semble glisser sur Intel. Le numéro un mondial des puces affiche une nouvelle fois un solide trimestre. Pour le 3e trimestre, le géant affiche un bénéfice net en hausse de 12% à 2 milliards de dollars. Le bénéfice par action est supérieur aux attentes à 35 cents.

Côté chiffre d’affaires, Intel signe un nouveau record avec des revenus atteignant 10,2 milliards de dollars (+1,2% sur un an). La crise est néanmoins passée par là : les revenus générés en Amérique sont en repli de 9%.

Intel a également réussi à relever sa marge bénéficiaire à 58,9%, elle était de 55,4% au 3e trimestre de 2007, essentiellement attribuable à la baisse de coûts de fabrication et à la hausse des revenus du côté des microprocesseurs.

Reste qu’Intel joue la carte de la prudence.“Il est difficile de savoir quel sera l’impact de la crise financière sur la demande”, a souligné son directeur général, Paul Otellini.

Intel table sur un chiffre d’affaires compris entre 10,1 et 10,9 milliards de dollars au quatrième trimestre. Les analystes attendent en moyenne 10,8 milliards de dollars.

Pas de quoi rassurer son principal concurrent AMD qui vient de dévoiler son nouveau business model.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur