Intel : Robert Swan est confirmé comme nouveau CEO

ComposantsGouvernanceRégulations

Intel vient de confirmer Robert (Bob) Swan au poste de CEO. Cet ex-financier assurait l’intérim depuis l’éviction de Brian Krzanich.

Les marchés étaient relativement calmes, jeudi 31 janvier, après l’annonce par Intel de la nomination en tant que directeur général (CEO) permanent et membre du conseil d’administration de Robert (Bob) Swan, 58 ans.

Depuis juin 2018, l’homme d’affaires était CEO « par intérim », après la démission avec effet immédiat de Brian Krzanich. Ce dernier avait été poussé vers la sortie pour avoir entretenu une liaison bafouant la politique de « non-fraternisation » entre managers et employés du fabricant californien de processeurs… Il avait rejoint le groupe en 1982 en tant qu’ingénieur.

Bob Swan, de son côté, a intégré Intel en octobre 2016. Avant de rejoindre la firme, il fut responsable de projets pour le fonds d’investissement new-yorkais General Atlantic. Auparavant, il exerça successivement la fonction de CFO chez eBay, Electronic Data Systems (EDS) et TRW, . Il exerça également des fonctions exécutives pour l’ex-épicerie en ligne Webvan. Titulaire d’un MBA, il débuta sa carrière financière chez General Electric (GE).

Aujourd’hui confirmé aux commandes d’Intel, Robert Swan est le 7e CEO d’un groupe fort de 50 ans d’activité. Il doit accompagner, avec Todd Underwood, nommé directeur financier par intérim, l’évolution des affaires du fondeur qu’attendent les actionnaires.

Au-delà du PC, la donnée

Composants pour datacenters, solutions d’intelligence artificielle (IA), plateformes pour l’Internet des objets (IoT)… Le conseil d’Intel présidé par Andy Bryant veillera à ce que Robert Swan poursuive la diversification du portefeuille de la firme.

Dans un courriel adressé aux employés, aux clients et aux partenaires du groupe jeudi, Robert Swan a déclaré soutenir l’évolution engagée, celle « d’une entreprise centrée sur le PC vers une entreprise centrée sur les données ». Le socle « data-centric » sur lequel repose les innovations mondiales, a ajouté le dirigeant.

Jeudi soir au Nasdaq l’action Intel a reculé de moins de 1% à 47,12 dollars.

(crédit photo © Intel)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT