Pour gérer vos consentements :

Intel prédit des SSD de 10 To avec flash 3D NAND en 2016

Des SSD d’une capacité de 10 To, une utopie ? Pas vraiment si l’on en croit Rob Crooke, vice-président en charge du groupe des mémoires non volatiles chez Intel. Ce dernier précise que cette capacité devrait arriver d’ici 2 ans. Il envisage même des puces de 1 To de stockage pour les smartphones. Pour aboutir à ce résultat, Intel s’appuie sur la technologie flash 3D NAND qui a été développée conjointement avec Micron au sein d’une entreprise commune, IMFT (Intel Micron Flash Technologies).

Jusqu’à présent, les mémoires flash étaient dites planaires car gravées sur une seule épaisseur (plusieurs couches mais un point mémoire par épaisseur). Avec la 3D NAND, les différents fabricants de mémoires empruntent la voie de la troisième dimension où plusieurs niveaux de points mémoire sont superposés. Samsung a été un des premiers à se pencher sur la question (comme nous l’indiquions dans cet article). D’autres constructeurs sont entrés en compétition sur ce sujet comme Hynix et SanDisk.

Une avance par rapport à la concurrence

Rob Crooke a donné quelques détails techniques sur la technologie déployée par l’entreprise commune. Le die comprendra 32 couches planaires, reliés par 4 milliards de piliers d’interconnexion. Un seul die MLC pourra stocker jusqu’ à 256 Gbits (32 Go) en mode MLC (2 bits par cellules), mais il sera possible de pousser jusqu’à 348 Gbits (40 Go) en mode TLC (3 bits par cellules), selon nos confrères de TechReport.

Pour comparaison, la 3D V-NAND de Samsung ne propose qu’une puce 128 Gbits (16 Go) pour des SSD orientés serveurs. Le processus géométrique adopté n’a pas été détaillé par le dirigeant américain. Il faudra attendre le premier semestre 2015 pour voir apparaître les premiers produits Intel sur le marché. Nul doute qu’avec la concurrence, le marché du SSD va être bouleversé l’année prochaine.

A lire aussi :

Samsung renforce ses capacités de production sur la flash NAND 3D
Toshiba et SanDisk voient le futur de la mémoire flash en 3D

Crédit Photo : IMTF

Recent Posts

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

6 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

7 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

12 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

1 jour ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

1 jour ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago