Intel tue dans l’œuf son projet de TV Internet

Cloud

A défaut de lui trouver du contenu, Intel met fin à son ambitieux projet de service TV Internet.

Début 2013, Intel confirmait le projet de télévision en ligne de sa division Intel Media, construit sur un design réunissant une box TV et Internet (set-top box), une caméra pour la reconnaissance des mouvements et la synchronisation des expériences sociales en temps réel, et un ensemble applicatif, pour regarder des programmes de télévision à la demande et disposer de services en ligne.

Un projet ambitieux pour Intel, qui ciblait un marché grand public d’une ampleur inégalée pour le fondeur, sur lequel, comme nombre de ses protagonistes (à l’exemple de Microsoft avec la Xbox, ou d’Apple), il lorgne avec avidité et ce, depuis longtemps. Mieux encore, Intel ne s’interdisait pas, à l’époque, de se fixer également des ambitions dans la publicité.

Un projet complexe aussi, qu’il s’agisse d’intégrer la box dans notre environnement quotidien, de la faire supporter par l’industrie, de développer les logiciels adaptés, ou de définir les formats vidéo supportés – Intel avait choisi le codec HEVC plutôt que le H.264 qui fait aujourd’hui figure de standard !

TV : Intel jette l’éponge

Un an après, le géant des processeurs a fini par jeter l’éponge. C’est chez notre confrère américain Recode que Brian Krzanich, le CEO d’Intel, a révélé que le projet de TV Internet est parti en fumée… Au motif de n’avoir pu lui trouver de contenu.

Officiellement donc, Intel n’a pas pu trouver le bon partenaire capable de lui fournir la matière nécessaire pour développer, produire et alimenter les programmes qui auraient pu être fournis à la demande sur sa box.

Officiellement… car il se murmure également que Brian Krzanich aurait, dès sa prise de fonction voici plus d’un an et demi, fait le choix de se désintéresser du projet, ou tout du moins de ne pas en faire une priorité ! Un projet jugé trop cher, et surtout trop éloigné des fondamentaux du fondeur.

Une étape ratée pour l’industrie et pour Intel

Le projet concernait certes très peu les Européens, Intel ciblant le marché américain de la télévision. En revanche, l’implication du fondeur et surtout ses développements sur le projet auraient pu faire évoluer les technologies et les capacités à fournir des services sur les box Internet et TV. Des domaines sur lesquels chaque opérateur construit seul ou presque ses équipements et ses outils ou fait appel à des industriels dont les développements sont trop souvent standardisés.

Quant à Intel, ce ne sera donc pas dans la fourniture de services de TV Internet qu’il trouvera une alternative au recul du marché des PC au profit des objets connectés, smartphones et tablettes, un secteur sur lequel il a tardé à s’engager. Dans la même interview à Recode, Brian Krzanich fonde en revanche de grands espoirs sur le wearable computing.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur